Partager

La ville de Ségou vient d’être dotée d’un Centre multimédia dont le but est de faciliter l’accès à l’outil informatique. C’est le don de la diaspora ségovienne de France et de l’Association Balanzan à leur ville, avec l’appui financier de la coopération hollandaise au Mali.

Le Festival sur le Niger n’est pas seulement un événement pour développer la culture et le tourisme à Ségou. C’est aussi un moyen pour le développement de la ville. C’est en marge des activités de la cinquième édition du festival que le Centre multimédia a été officiellement inauguré, le vendredi 30 janvier.

Ce centre est le résultat des concertations du forum entre la diaspora ségovienne de France et les populations de la Cité des Balanzans, lors de l’édition 2008 du festival.

Sis au bloc scientifique de Ségou, le Centre multimédia a été construit grâce à l’appui financier de la coopération hollandaise au Mali.

D’un coût global de 30 millions de FCFA, il est composé d’une dizaine d’ordinateurs. Ce qui sera d’un apport considérable dans l’accès rapide et l’initiation de la jeunesse ségovienne aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC).

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence de la présidente de l’Association Malienne pour la Promotion de la Femme de Ségou, Mme Ouattara Kadiatou Traoré et Idrissa Touré, président du club Balanzan. Ce dernier estime que le centre a pour but l’initiation des élèves à l’outil informatique.

Une occasion pour lui de placer ce geste dans le cadre du développement de la Cité des Balanzans. Il en a profité pour dire merci à la diaspora ségovienne de France et à son partenaire hollandais.

Alou B HAIDARA

05 Février 2009