Partager

La Brigade territoriale de la gendarmerie de Kati a interpellé samedi 26 août, un jeune homme âgé d’une trentaine d’années pour son implication présumée dans une affaire de vol qualifié, d’abus de confiance et d’escroquerie d’une somme de 10 millions de F CFA.

Une perquisition au domicile du fugitif a permis aux éléments du commandant de la brigade territoriale de la gendarmerie de Kati, Le lieutenant Lassana Tamba Keita et le major Moussa Traoré de saisir 6, 8 millions F CFA et plusieurs objets.

Les éléments du commandant de la brigade territoriale de la gendarmerie de Kati dirigé par le lieutenant Lassana Tamba Keita, viennent de réussir un exploit. Ils avaient reçu le 25 août la plainte pour vol de Moussa Camara, commerçant domicilié à Daoudabougou, mais résidant à Bantaco (Sénégal). Celui-ci a porté plainte contre deux individus : Adama Traoré et un Gambien du nom de Mamoutou.

Dans sa déposition, Moussa Camara a fait savoir que le nommé Adama serait un ressortissant du cercle de Kati, dans la Commune rurale de Kambila. Le commerçant a décliné l’identité de ses présumés malfrats. Selon ses explications, dans la nuit du 21 août, deux individus ont forcé la porte de son magasin prenant le coffre-fort qui contenait 10 millions de F CFA. Ces informations de taille ont été déterminantes pour les investigations. C’est ainsi que des éléments de la BT apprennent le retour d’un aventurier à Kambila, nommé Adama Traoré qui a une emprise sur le village.

A bord d’un véhicule banalisé, les éléments du lieutenant Lassana Tamba Keita à savoir l’adjudant-chef, Boubacar D. Traoré, adjudant Kollè Diakité et MDL Amadou Cissé accompagné du plaignant, firent éruption à son domicile trouvant le présumé voleur en déplacement à la foire hebdomadaire de la Drale où il a été appréhendé en train de faire des achats. Il a vite reconnu son forfait et s’est défendu que « c’est le Gambien qui m’a mis dans ce sale coup. Plus tard je vous dirai la vérité »
Il a été conduit à son domicile à Djèfalé, dans la Commune rurale de Kalifabougou où réside son père qui l’intima de dire toute la vérité.

Lors d’une perquisition chez sa mère à Fanafié, les gendarmes ont découvert 6,8 millions F CFA et une moto Appache avec laquelle Adama faisait déjà la belle vie. Les enquêtes sont toujours en cours pour mettre le grappin sur son complice.
En attendant, Adama Traoré a été mis à la disposition de la justice lundi dernier.

Bréhima Sogoba

Du 30 Août 2017