Partager

Notre pays dispose depuis mardi d’un Programme décennal de la formation professionnelle et de l’emploi (Prodefpe). Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Ibrahima Ndiaye a présidé la cérémonie de restitution des travaux de préparation et de l’élaboration du programme.

L’année 2008 a été le point de départ de plusieurs engagements pris par le département de l’Emploi et de la Formation professionnelle pour promouvoir l’emploi et la formation professionnelle en faveur des jeunes, une couche dont les préoccupations d’emploi et de renforcement des capacités sont nombreuses.

Le Programme décennal de formation professionnelle et de l’emploi (Prodefpe) se veut être une solution à la crise de l’emploi et de qualification professionnelle.

Le rapport de la commission des experts qui sont chargés de la préparation et de l’élaboration du Prodefpe a été soumis mardi à l’appréciation des cadres du département. Au cours de l’atelier, ces derniers vont s’atteler à s’en approprier, à faire des critiques et de propositions concrètes pour définire clairement la trajectoire du Prodefpe .

Le ministre Ibrahima Ndiaye, qui a présidé la cérémonie de restitution des travaux de la commission des experts pour la préparation et l’élaboration de ce programme, voit dans le Prodefpe « une chance pour la jeunesse de notre pays par l’innovation et la rénovation, l’ouverture dans les filières de formation grâce à la refonte de notre système de formation professionnelle, l’accroissement des opportunités d’emplois et l’offre de choix diversifiés, le retour de la qualité ».

Outre des innovations et rénovations dans le système de formation professionnelle des jeunes, le Prodefpe va également permettre au département de l’Emploi et de la Formation professionnelle de changer ses méthodes d’approche en inscrivant ses interventions dans une vision holistique et à redéfinir la forme de collaboration avec ses partenaires dans un cadre de développement du paritarisme.

De plus, c’est la première fois, que le département de l’Emploi et de la Formation professionnelle se dote d’un programme décennal depuis l’adoption d’une politique nationale de l’emploi et d’une politique nationale de formation professionnelle.

L’avantage de Prodefpe réside aussi dans le fait qu’il touchera environ 8 millions de Maliens. L’atelier de validation regroupe, outre les membres du cabinet, les directeurs nationaux des différentes structures du département et les chefs des divisions.


Denis Koné

07 Janvier 2009