Partager

Le Mali à travers l’Agence Nationale pour la promotion de l’Emploi (ANPE) et le Groupement d’intérêt public international français (GIP-inter) ont signé hier mardi 17 juillet à l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi un programme de coopération pour la période 2007-2008 dans plusieurs domaines de formation professionnelle.

La cérémonie de signature de cet accord était présidée par Marrafa Traoré, Secrétaire général du ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et des Réelations avec les Institutions. Il avait à ses côtés Thierry Michel, président du GIP-Inter.

En effet, GIP-inter, qui est une organisation qui regroupe l’ensemble des départements et structures françaises chargées de l’emploi et de la formation professionnelle, va aider le Mali à travers cette coopération dans plusieurs domaines de la formation professionnelle jusqu’en 2008.
Ce programme de coopération va permettre en premier lieu la mise en œuvre d’un centre de ressources documentaires au niveau de la direction nationale du travail.

Pour ce qui concerne la formation professionnelle, les interventions du programme porteront : sur la validation des acquis professionnels, à l’élaboration des plans de formation des entreprises, les techniques d’habitation des centres de formations professionnelle, et l’identification des besoins de formation.

Dans le domaine de l’emploi, l’accent sera mis sur le renforcement des compétences des correspondances locales de l’ANPE qui joueront désormais un rôle déterminant dans le cadre de la décentralisation des activités et de promotion de l’emploi.

Le Secrétaire général du ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et des Relations avec les Institutions a apprécié, à sa juste valeur, la coopération entre GIP inter et le Mali.

Coopération qui a permis, par le passé l’élargissement de la professionnalisation des acteurs de l’ANPE, des inspecteurs du travail, à l’appui au fonctionnement de la médecine du travail par un développement des compétences de médecins du travail.

« Cette coopération traduit l’excellence des rapports de coopération existant si heureusement entre le Mali et la France et confirme, s’il en était encore besoin, la volonté de nos structures, partant de nos deux pays, de renforcer cette coopération dans les domaines couverts que sont : le travail l’emploi et la formation professionnelle« , s’est réjoui le représentant du Ministre Badi Ganfoud. Avant de conclure que le présent programme aidera à renforcer les capacités des ressources humaines.

Thierry Michel, président de GIP-Inter, a pour sa part, magnifié la coopération entre le Mali et la France.
« Le Mali est un partenaire privilégié et important de notre organisation. Pour preuve, il représente plus du quart de notre programme d’intervention dans le monde pour la période de 2007-2008« .

En tout cas, la signature de cet accord a été bien appréciée par les deux parties, surtout la partie malienne qui, bien avant cette signature avait mis en œuvre des programmes intégrés qui mettent l’accent sur la promotion de l’emploi des jeunes.

Dans le même ordre d’idée des formations sont en cours pour al formulation et la mise en œuvre d’une véritable politique de la formation professionnelle.

Kassoum THERA

18 juillet 2007.