Partager

La réinsertion sociale, économique et professionnelle des jeunes constitue aujourd’hui une priorité pour les Etats et les Gouvernements. C’est dans ce cadre que les Etats membres de la CONFEJES ont élaboré des stratégies destinées à intégrer leur jeunesse respective et de plus en plus nombreuses dans les activités de développement.

Parmi ces stratégies mises en place, il importe de signaler la création du Fonds d’Insertion des Jeunes qui vise à favoriser la participation active des jeunes au processus de développement socio-économique de nos différentes Etats.

Ce fonds a pour mission de susciter des dynamiques locales, régionales et nationales pour mettre à la disposition des jeunes porteurs de projets, les conseils techniques et les soutiens institutionnels nécessaires à leur réussite.

Le Ministre de Jeunesse et des Sports, Hamane Niang, a rélevé que la cérémonie revêt un caractère particulier, parce qu’elle consacre la remise de chèque à dix jeunes entrepreneurs dont sept filles et trois garçons dans les domaines de l’artisanat, du commerce, de l’agro-alimentaire et des services pour un montant total de 19.400.000 FCFA.

L’octroi de ces fonds permet aux bénéficiaires de s’installer à leur propre compte et de produire des biens et services en vue de favoriser l’auto emploi.

Au-delà du dynamisme de notre organisation commune faisant de l’auto emploi un moyen de lutte contre la pauvreté et le chaumage en milieu jeune, cette action de la CONFEJES est conforme à la vision de son Excellence Amadou Toumani Touré, Président de la République du Mali, qui a fait de l’emploi des jeunes une priorité dans le programme de développement économique et social.

La Secrétaire générale de la CONFEJES, Mme Tiandou Koumba Sidibé, a remercié les bénéficiaires avant leur souhaiter beaucoup de courage et une très bonne continuation du travail.

Fatou SISSOKO

Stagiaire

06 mars 2009