Partager

Une famille canadienne fêtait jeudi un authentique miracle de Noël: la mère, Donna Molnar, 55 ans, venait d’être ramenée à la vie après avoir passé trois jours sous la neige.

jpg_j.jpg
Partie vendredi pour faire ses courses, elle a été prise dans la tempête de neige qui s’est abattue sur la région et n’a plus donné signe de vie. C’est seulement lundi qu’un secouriste volontaire parti avec un chien à sa recherche l’a retrouvée.

Souffrant d’hypothermie, Donna Molnar, se rétablit de manière satisfaisante à l’hôpital de Hamilton dans l’Ontario, a annoncé la radio télévision canadienne nationale CBC.

« J’ai dit aux gens que j’étais convaincu que Dieu était allé vers elle et l’avait protégée dans son berceau jusqu’à ce qu’on la retrouve« , a déclaré à CBC son époux David Molnar.

« Il n’y a pas d’autre explication plausible », a ajouté M. Molnar qui a passé le réveillon de Noël au chevet de son épouse. « C’est un très beau cadeau de Noël et nous devons être heureux de ce qui nous est arrivé », a-t-il poursuivi.

David Molnar a indiqué que son épouse était sortie pour faire des courses au moment où une violente tempête s’est abattue sur la région et qu’il avait appelé la police lorsqu’il avait constaté qu’elle n’était pas rentrée pour dîner.

Donna Molnar a été retrouvée sous soixante centimètres de neige dans la ville d’Ancaster dans l’Ontariol. elle y avait passé 72 heures.

On ne sait toujours pas ce qui peut l’avoir poussée à sortir de sa voiture pour aller dans le champ où elle a été retrouvée mais le secouriste pense qu’elle a dû être désorientée par la tempête.

David Molnar a indiqué que l’état de sa femme s’est amélioré et que les doses de sédatifs qui lui sont administrées sont régulièrement réduites.

« Les médecins craignent toujours que certains organes aient été endommagés mais ils ont l’intention d’arrêter bientôt les sédatifs », a-t-il souligné.

« Nous avons compris ce qu’était le désespoir pendant ces trois jours d’absence. Noël ne sera pas idéal mais ce sera bien mieux que ce que nous appréhendions il y a un ou deux jours », a-t-il conclu.


Source/AFP

29 Décembre 2008