Partager

A l’issue de 4 journées de groupe, le Mali continue son petit bonhomme de chemin, domine les débats, et peut même composter l’unique ticket qualificatif pour le dernier tour en cas de succès lors de la 5e journée à une journée de la fin. Ces deux dernières journées sont programmées pour le mois de novembre.

Sur les 6 journées éliminatoires de la Coupe du monde 2022,  4 ce sont déjà disputées dans le  groupe du Mali et il en sera de même dans les autres groupes aujourd’hui. Auteurs de 3 victoires et d’un match nul, les Aigles du Mali (10 points) sont leaders du groupe E avec 2 points d’écart sur l’Ouganda et ont une grande chance de finir en tête pour se qualifier au 3e et dernier tour éliminatoire en novembre prochain où les deux journées restantes seront jouées.

Dans son groupe éliminatoire du Mondial qatari, le Mali fait honneur, jusque-là, à son statut de favori face à l’Ouganda, le Kenya, et le Rwanda. A deux journées de la fin de la phase de groupes, les Aigles sont leaders et ont toujours leur destin en main pour lorgner la dernière étape éliminatoire. Lors des 4 journées jouées, les protégés de Mohamed Magassouba ont bien démarré contre le Rwanda (1-0) avant de casser le rythme face à l’Ouganda (0-0) lors de la 2e journée. Récemment opposés au Kenya, ils ont frappé très fort avec 2 victoires importantes. Le héros de cette double confrontation se nomme Ibrahima Koné, auteur d’un triplé lors de la 3e journée et de l’unique réalisation au compte de la 4e journée.

Dans cette position confortable de leaders, les Aigles sont appelés à consolider cet acquis à l’occasion des deux dernières journées prévues au mois de novembre. Au cours de ces deux dernières journées, le Mali peut finir premier, à une journée de la fin,  dès la 5e journée en cas de victoire sur le Rwanda conjuguée à  une défaite de l’Ouganda face au Kenya.

C’est là que l’apothéose est attendue pour mettre le cap sur le Qatar en 2022. Cela, en passant par le barrage qui constituera le dernier tour où ce sont les leaders de chacun des 10 poules qui vont se qualifier pour dégager les 5 places africaines au Mondial qatari.

Alassane CISSOUMA

Source: Mali Tribune