Partager

En match comptant pour la troisième et avant dernière journée de la phase aller des éliminatoires combinées CAN/Coupe du monde 2010, nos Aigles ont courbé l’échine, samedi dernier, 14 juin à Khartoum devant leurs homologues, les Crocodiles du Nil. Ils ont été battus sur le score de trois buts à deux.

Au Stade Andurman de Khartoum, nos Aigles n’ont pas été du tout convaincants, surtout au niveau de la ligne défensive. On sentait une certaine morosité au sein de la défense malienne. Profitant donc de ce point faible de notre équipe nationale, les Soudanais ont ouvert le score à la 45è minute de jeu. Un but à zéro, c’était le score à la pause.

Jusque-là, rien n’était perdu. Les Aigles pouvaient se rattraper au retour des vestiaires. A la reprise, ils sont parvenus à remettre les pendules à l’heure à la 61è minute, grâce à l’incontournable Frédéric Oumar Kanouté, celui-là même qui avait réussi le doublé lors de la deuxième journée contre les Sao du Tchad.

Mais la joie de l’égalisation n’allait pas durer longtemps, puisqu’à la 66è minute un penalty accordé aux Soudanais suite à une faute du portier malien, Soumaïla Diakité, sera transformé. A deux buts à un, les choses étaient devenues compliquées pour les nôtres. Le troisième but soudanais est venu couper court à toutes les lueurs d’espoir. Ce but est intervenu dans des conditions très étonnantes.

En effet, toute la défense malienne était restée passive, pour ne pas dire amorphe. L’attaquant soudanais, qui n’en demandait pas mieux, a profité pour battre le portier Soumaïla Diakité.
La réduction du score est intervenue dans les dernières secondes de la rencontre. Et c’est Kanouté qui a inscrit ce deuxième but malien. La rencontre devait donc se solder sur ce score de trois buts à deux pour le Soudan.

Une lecture claire du jeu nous a permis de nous rendre compte que l’absence de Momo Sissoko a pesé lourd sur cette rencontre. En tout cas, au terme de cette troisième journée des éliminatoires combinées CAN/Coupe du monde dont les phases finales se joueront respectivement en Angola et en Afrique du Sud en 2010, les Aigles sont toujours leaders avec six points à leur compteur.

Les trois autres pays, à savoir le Congo Brazzaville, le Tchad et le Soudan totalisent chacun trois points. Lors de cette troisième journée, les Diables rouges du Congo ont été battus par les Sao du Tchad par deux buts à un.

Dimanche prochain, en quatrième et dernière journée de la phase aller de ces éliminatoires, les Aigles accueilleront au Stade du 26 mars les Soudanais. Espérons qu’ils pourront prendre leur revanche sur eux. Stephen Keshi qui a fait deux sorties victorieuses devra trouver les voies et moyens pour permettre à ses poulains de venir à bout de cette équipe soudanaise et pour préserver les chances de qualification du Mali intactes dans cette poule.

Par ailleurs, il est à signaler que le match Soudan-Tchad de la première journée, qui ne s’était pas jouée en raison de la tension qui règne entre les deux pays, est reprogrammé par la FIFA pour le 29 juin prochain.


Bruno Loma

16 Juin 2008