Partager


La plupart des favoris qui avaient été malmenés lors de la 3è journée des qualifications combinées de la Coupe du monde et de la Coupe d’Afrique des nations 2010 ont gagné lors de la 4e journée disputée les 20, 21 et 22 juin.

Ainsi, la RD Congo (5-1 contre Djibouti), le Bénin (2-0 contre le Niger), la Côte d’Ivoire (4-0 contre le Botswana), le Ghana (2-0 contre le Gabon), la Guinée (4-0 contre la Namibie) et le Mali (3-0 contre le Soudan, doublé de Seydou Keita) ont tous rassuré et optimisé leurs chances en attendant les deux derniers matches retour prévus en septembre.

L’Egypte, le tenant du titre, surpris par le Malawi à la 3è journée à Blantyre (1-0), a réagi au Caire face aux mêmes Malawites (2-0). Les Pharaons recollent aux Congolais en tête du Groupe 12. Les coleaders se disputeront la suprématie le 7 septembre.

La surprise est venue de Maputo où le Mozambique, qui ne comptait qu’un seul point en trois matches s’est largement imposé (3-0) face à Madagascar, invaincu jusqu’alors dans le Groupe 7.

Un seul pays, le Nigéria, victorieux (2-0) de la Guinée équatoriale, est d’ores et déjà assuré de sa qualification pour le troisième tour.

L’Algérie, le Cameroun, le Sénégal, le Burkina-Faso, le Maroc et la Tunisie (pour le dernier match de Roger Lemerre à la tête de la sélection) l’ont également emporté.

Parmi les faits saillants de la journée, à noter le triplé en moins de 20 minutes du Guinéen Ismaël Bangoura (Dynamo Kiev, ex-Le Mans) et l’efficacité de la RD Congo (13 buts en quatre matches, meilleure moyenne du continent)


Le Mali souverain face au Soudan

L’équipe nationale de football du Mali a battu le Soudan sur le score de 3 buts à 0 (mi-temps : 1-0) au Stade du 26 mars de Bamako.

Au but de Frédéric Oumar Kanouté à la 23ème minute, a succédé un doublé de Seydou Keita aux 58ème et 66ème minutes de jeu.

Le Soudan l’avait emporté 3-2 lors de la 3ème journée de la compétition disputée le 14 juin dernier à Omdurman (Soudan).

Avec 9 points, le Mali occupe la première place au classement du groupe, devant le Congo (2e, 6 pts), le Tchad (3e, 3 pts -2) et le Soudan (4e, 3 pts -3).

Après son élimination par la CAF de la Coupe d’Afrique des nations, le Tchad (qui compte un match de moins contre le Soudan) ne joue, dans ce groupe 10, que pour le seul compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2010.


Eto’o sauve le Cameroun

Dans le du groupe 1, le Cameroun a difficilement battu la Tanzanie par 2 buts à 1 (mi-temps 0-0) grâce à un doublé de Samuel Eto’o, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Loin d’être paralysés par la réputation de leurs hôtes, les Tanzaniens, qui avaient déjà réussi à tenir en échec les Lions indomptables au match aller, ont pris la rencontre par le bon bout, parvenant ainsi à préserver leur cage inviolé à la pause.

Les Camerounais réussiront à trouver la faille à la 66ème minute, Samuel Eto’o reprenant un ballon relâché par le gardien de but tanzanien suite à un corner.
Les Tanzaniens reviendront à la hauteur des Camerounais à la 78ème minute avant de s’incliner sur un nouveau but de Samuel Eto’o à la 89ème minute.

Grâce à cette victoire, le Cameroun consolide sa place en tête du groupe avec 10 points devant le Cap-Vert, 9 points après sa victoire sur l’Ile Maurice.


Algérie 1 – Gambie 0

Sur l’unique réalisation d’Antar Yahia, à la 32 ème minute de jeu, le destin des Verts algériens dans cette compétition a pris un autre chemin. Ils préservent l’espoir de se qualifier, pourvu qu’ils remportent les deux matches restants contre le Liberia, à Monrovia et le Sénégal, Blida.

Le but est l’œuvre, à la 32ème minute, d’Antar Yahia, qui a hérite d’une balle de Yacine Bezzaz.
Ainsi donc, les hommes de Rabah Saadane se relancent. Mais ils devront bien négocier les deux prochains challenges à Monrovia face au Liberia et à Blida contre le Sénégal.


Groupe 6 : Le Sénégal prend les rênes

L’équipe nationale de football du Sénégal a conforté sa première place du Groupe 6, après sa victoire (3-1) sur le Libéria, à Dakar.

Ibrahima Sonko ouvre son compteur en sélection nationale en marquant le premier but du match à la 8ème minute sur un coup franc de Elhadj Ousseynou Diouf.
L’ex-capitaine des Lions du Sénégal va creuser l’écart à la 32ème minute en reprenant une passe de Mbaye Leye dans la surface de réparation (2-0).

A la reprise, en deuxième mi-temps, les coéquipiers de Tony Sylva ont éprouvé beaucoup de difficultés à asseoir le jeu devant une équipe libérienne déterminer à faire valoir ses qualités.

Mais Henri Camara, entré à la place d’Issiar Diar, à la 63è mn de jeu, a exploité sa première balle de la tête marquant ainsi le troisième but sénégalais (3-0).

En fin de partie, Les Libériens sauvent l’honneur en réduisant le score à la 88ème par Williams Dioh.
Cette victoire des Lions du Sénégal, fait suite à un match nul (2-2) entre les deux équipes le dimanche 15 juin à Monrovia dans le cadre de la 3è journée de ces éliminatoires.

Ainsi les Lions du Sénégal enregistrent 8 points en quatre matches et occupent la tête du Groupe 6 devant l’Algérie (6 points).

Lors de la 5è et avant dernière journée prévue en septembre, le Sénégal va rencontrer l’Algérie à Alger et la Gambie et le Libéria vont s’affronter à Banjul.


La Tunisie à la peine

Les Aigles de Carthage de Tunisie ont difficilement battu par 2 buts à 1 (mi-temps : 2-1) celle du Burundi, pourtant réduite à 10 avant la demi heure de jeu suite à l’expulsion du gardien de but Janvier Ndikumana, à Radès, près de Tunis.

Les buts ont été inscrits par Chaouki Ben Saada (30ème minute sur penalty) et Issam Jemaa (43ème minute) pour la Tunisie et par Henry Mbazimutuma pour le Burundi.
Repliés depuis dans leur zone, les visiteurs ont fermé les espaces aux joueurs locaux qui ont eu beaucoup de mal à déverrouiller la défense adverse. Sur l’une de leurs contre-attaques, les Burundais ont même failli égaliser à la fin de la partie.

Outre la Tunisie et le Burundi, le groupe 9 compte le Burkina Faso, en tête avec 4 victoires en 4 matches disputés et les Seychelles.

Après ce match, la sélection tunisienne sera prise en mains par le Portugais Humbzerto Coelho, tandis que Roger Lemerre ira vivre une nouvelle expérience maghrébine avec l’équipe du Maroc.

Chaude revanche du Maroc

Le Maroc a pris sa revanche sur le Rwanda en le battant 2-0 lors de la 4è journée du groupe 8, au complexe sportif de Casablanca. Les Marocains, défaits au match aller à Kigali (3-1), ont annoncé la couleur dès l’entame de la partie en marquant sur penalty leur premier but par Youssef Safri à la 11ème minute, avant que Nabil Zhar ne creuse l’écart à la 49ème minute du jeu.

Plusieurs titulaires du Onze marocain n’ont pas été de la partie pour blessures.

Le Maroc (9 points) rejoint le Rwanda à la tête du groupe, distançant, de très loin derrière, la Mauritanie (0 pt) qui a pris une véritable déculottée (1-6) à Addis Abeba face à l’Ethiopie qui compte 6 points.


Les Zèbres sous les sabots des Eléphants

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont étrillé à Abidjan les Zèbres du Botswana sur le score de 4 buts à 0.
A la mi-temps les Ivoiriens avaient déjà une avance de 2 buts, oeuvre d’Aboubacar Sanogo (15è mn) et Didier Zokora (21 ème minute).

A la reprise, Sékou Cissé a réalisé un doublé, 46ème et 71ème minutes, permettant aux Ivoiriens de se réconcilier avec leur public, mais surtout de s’offrir la première place du Groupe 7 (8 points +5) avant leurs deux derniers matches retour contre le Mozambique le 6 septembre prochain et contre Madagascar le 12 septembre.

Le Gabon tombe à Ohene

Les « Black Stars » du Ghana ont dominé le Gabon (2-0), au stade Ohene Djan d’Accra.

Le nouvel attaquant ghanéen, Prince Tagoe, a ouvert le score dès la 30ème minute après s’être défait de deux défenseurs gabonais.

Ce but a contribué à accélérer le jeu des deux camps sans que les attaquants gabonais, notamment Mubamba, Nguema et Kasani, ne puissent trouver le chemin des filets.
A la reprise, le Ghana multiplie les assauts et parvient à trouver la faille à la 72ème minute par Sulley Ali Muntari, trompant le portier gabonais sur un service de Owusu Abayie.

Cette défaite a un goût de revanche des « Black Stars » qui avaient essuyé, à Libreville, un revers sur le même score face au même adversaire.

Avec 9 points, le Ghana partage la première place du groupe avec la Libye, qui a pulvérisé le Lesotho (4-0).
L’entraîneur intérimaire des « Black Stars », Sellas Tetteh, va quitter les commandes de l’équipe. Il sera remplacé par un technicien dont l’identité sera communiquée par la Fédération ghanéenne de football avant la 5ème journée.


Résistance du Kenya

Le Zimbabwe et le Kenya ont fait match nul (0-0) au stade de Harare.

Les gardiens de but se sont illustrés en effectuant de belles parades, tenant ainsi en échec les attaquants adverses.

Avec ce match nul, Kenya (7 points) est rejoint à la tête du groupe par la Guinée, victorieuse de la Namibie (4-0), devançant de deux longueurs le Zimbabwe (5 points); la Namibie (3 pts) fermant la marche.


Le Bénin, impérial

L’équipe nationale du Bénin, les « Ecureuils », a battu son homologue du Niger, le « Mena », sur le score de 2 buts à 0, au Stade de l’Amitié de Cotonou.

Le Bénin a ouvert le score à la 45ème minute par l’entremise de son milieu offensif, Jocelyn Ahouéya.
Galvanisés par cette avance, les « Ecureuils » ont, à la reprise, pris d’assaut la défense nigérienne, contraignant le défenseur nigérien Karim Oumarou à marquer contre son camp à la 55ème minute de jeu.

Recroquevillés en défense, les visiteurs ont réussi à limiter les dégâts.

Avec cette victoire, le Bénin (9 pts) est désormais seul en tête du groupe 3, l’Angola et l’Ouganda ayant fait match nul (0-0).


Le Nigeria déjà qualifié

L’équipe des Super Eagles du Nigeria a dominé le Nzalang Nationale de Guinée Equatoriale par 2-0 au Stade National d’Abuja.

Le premier but a été inscrit à la 45ème minute de la partie par Yakubu Ayegbeni.

A la reprise, le Nigeria marquait un second but par le remplaçant, Ikechukwu Uche.

Le match aller joué à Malabo en Guinée Equatoriale avait déjà vu le Nigeria battre son vis-à-vis par 1-0.
Les Super Eagles doivent se rendre, le 05 septembre prochain, la qualification déjà en poche, en Afrique du Sud qu’ils avaient battu à l’aller par 2-0 à Abuja.

Les Etalons sur un nuage

Les « Etalons » du Burkina Faso ont battu les « Pirates » des Iles Seychelles sur le score de 4 buts à 1 au stade du 4 août de Ouagadougou, remportant ainsi leur quatrième victoire d’affilée.

Charles Kaboré a ouvert le score à la 20e mn d’une belle frappe de près des 25 mètres des buts du portier seychellois, Nelson Sopha.

Le capitaine d’équipe, Mahamoudou Kéré (28e m), sur une passe décisive de Moumouni Dagano, Issouf Ouattara (64e mn) après un slalom de près de 10 mètres, et Issouf Koné (89e mn) ont corsé l’addition.

Entré cinq plus tôt, Bernard St-Ange à réduit le score 44e mn.

Avec le plein de points (12), l’équipe burkinabé, dirigée par le Portugais Paulo Duarte, a assuré sa qualification au 3ème tour éliminatoire de la compétition. Elle est suivie de la Tunisie (9 pts), victorieuse du Burundi (2-1).
Le Burundi et les Seychelles, qui comptent chacun un seul point.

L’Aube

Sékou Tamboura

30 Juin 2008