Partager

C’est le 28 mars prochain que les Aigles du Mali affronteront à Khartoum, leurs homologues du Soudan. Ce match qui entre dans le cadre du dernier tour des éliminatoires combinées de la Coupe d’Afrique des Nations et de la Coupe du Monde 2010 qui se joueront respectivement en Angola et en Afrique du Sud, sera décisif pour les nôtres dont les coeurs ne battent à l’unisson que pour leur double qualification.

jpg_Sans_titre-1-63.jpgMais, déjà, le sélectionneur national des Aigles du Mali voit ses marges de manœuvre réduites. Après le capitaine Mahamadou Diarra Djilla, le milieu de terrain du Real Madrid, qui est absent des pelouses pour plusieurs mois à cause d’une blessure au genou droit, c’est Momo qui ne pourra pas évoluer en équipe nationale lors du dernier tour des éliminatoires, toujours pour cause de blessure.

Notre compatriote Djilla, âgé de 27 ans, avait été opéré d’une blessure contractée en sélection nationale le 11 octobre 2008. C’était contre le Tchad au Stade du 26 mars, en match comptant pour la qualification pour le dernier tour des éliminatoires combinées CAN/Coupe du monde 2010.

Mahamadou Diarra Djilla était resté au repos deux semaines après s’être blessé, mais il avait fait son retour sur le gazon le 30 octobre 2008. Un mois plus tard, il aggravait sa blessure au cours d’un match de championnat avec son équipe, le Real de Madrid.

Le capitaine des Aigles du Mali sera donc absent de cette dernière ligne droite de la phase de la qualification CAN/Cou-pe du monde 2010. Le sélectionneur national, le Nigérian Stephen Keshi devra penser à palier à cette absence du pilier central des Aigles du Mali.

Une autre absence qui sera un coup dur pour notre équipe nationale, c’est celle de Mohamed Sissoko de la Juventus de Turin, surnommé affectueusement Momo. Il s’est fracturé le cinquième métatarse du pied gauche le 7 mars dernier. La durée de l’indisponibilité du milieu malien de la Juventus et des Aigles du Mali n’est pas encore connue. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne sera pas sur les pelouses pendant plusieurs semaines.

C’est là une mauvaise nouvelle pour l’encadrement technique des Aigle du Mali, car Momo risque de rater toute la phase aller du dernier tour des éliminatoires de la CAN et du Mondial 2010. Espérons que Keshi saura le remplacer par un autre Aigle capable de défendre valablement les couleurs nationales du Mali.

Bruno Loma

Le Républicain du 11 Mars 2009