Partager

Les Sénégalais ne l’emportant que d’une courte tête (1-0), dans les prolongations. Un score étriqué comme qui dirait, mais qui propulse en finale la première nation africaine au classement FIFA et l’un des favoris du tournoi même s’il n’a pas, jusqu’ici, particulièrement séduit par la qualité de son jeu. La marche s’est donc révélée haute pour la Tunisie qui rêvait de rééditer son exploit de 2004, surtout depuis qu’elle a balayé Madagascar de la compétition en quarts de finale par le score sans appel de 3 buts à 0. D’ailleurs, certains supporters tunisiens ont fondu en larmes au coup de sifflet final pour manifester leur déception suite à cette défaite face à une équipe a priori prenable, et leur déception est d’autant plus grande qu’ils rêvaient d’une revanche sur le Sénégal qui les avait battus par 2 buts à 0 lors de la précédente CAN, au Gabon. A vrai dire, les Tunisiens n’ont pas à rougir outre mesure parce que les garçons d’Alain Giresse ont mouillé le maillot comme il fallait, et la victoire à l’arraché et dans un scénario invraisemblable du Sénégal, a été longue à se dessiner. Mais le fait est là, les Lions de la Teranga, après leur résultat frustrant face à l’Algérie dans les matchs de poule, et un huitième de finale où ils ont tremblé face au Bénin, nourrissent le rêve de brandir leur premier trophée de l’histoire, après l’échec en finale face aux Lions indomptables du Cameroun en 2002.LEPAYS