Partager

Le président de la commission de la communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Désiré Kadré Ouédraogo, a signé, ce lundi 16 décembre, à Abidjan-hôtel du Golf, une convention de financement des programmes d’urgence d’alimentation en énergie électrique, au profit de trois États membres au cours de l’année 2014.

Cette convention porte sur un appui financier de 107,94 millions de dollars Us soit plus de 51 milliards de Fcfa à la Gambie, au Mali
et à la Sierra-Leone pour résoudre leur déficit en énergie électrique. “Les déficiences des systèmes électriques sont multiples dans la région et entraînent des effets pervers sur la productivité, la compétitivité et la
croissance économique”, a expliqué Désiré Kadré Ouédraogo. Avant d’indiquer que l’offre des services énergétiques demeure largement inférieure à la demande. Toute chose qui limite les “progrès sociaux”. “C’est pour faire face à tous ces défis que la Cedeao a décidé d’apporter son soutien à certains États membres pour la mise en œuvre du programme d’urgence d’alimentation en énergie électrique”, a-t-il justifié. Par ailleurs, il a rappelé que la Guinée-Bissau et la Guinée Conakry ont bénéficié de ce programme d’urgence.

Selon lui, c’est donc au regard du succès enregistré dans ces deux pays que la Cedeao a décidé de le réitérer en Gambie, au Mali et en Sierra-Leone. Pour la Gambie, ce financement de la communauté sous forme de subvention s’élève à 31,8 millions de dollars Us. Il vise à régler l’approvisionnement en électricité de la ville de Banjul. La Cedeao apporte un appui de 54,34 millions de dollars Us au Mali. Ce qui devrait permettre au gouvernement de ce pays d’assurer, selon Désiré Kadré Ouedraogo, la continuité du service public en matière d’électricité. En
ce qui concerne la Sierra-Leone, la communauté entend mettre à la disposition de ce pays 21,8 millions de dollars Us pour l’alimentation en énergie de la ville de Freetown. Avant cette signature de convention, le Ministre ivoirien Patrick Achi, représentant son homologue Adama Toungara en charge du pétrole et de l’énergie, a félicité la commission de la Cedeao pour avoir réussi à mobiliser des ressources pour ce
programme d’urgence. Car, a-t-il souligné, “souvent dans ces situations
d’urgence, l’on a recours à la communauté et aux pays amis”.

Source: Fraternité Matin du 17 décembre 2013

– —–

Programme d’urgence en Gambie, au Mali et en Sierra Léone

La Cedeao met 54 milliards de Fcfa dans la cagnotte

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a accordé, lundi, à Abidjan plus de 54 milliards de FCFA à la Gambie, au Mali et à la Sierra Léone pour le financement des programmes d’urgence d’alimentation en énergie électrique dans ces trois pays de l’Afrique de l’Ouest. La signature de la convention s’est déroulée avec les ministres de l’énergie de ces trois pays en marge de la 71ème session ordinaire du Conseil des ministres de la Cedeao. A cette occasion, le Président de la Commission de la Cedeao, Désiré Kadré Ouédraogo a rappelé que l’Afrique de l’Ouest connait depuis plus d’une décennie une crise énergétique qui perdure “entrainant des effets pervers sur la
productivité”.

“Notre sous-région est le théâtre de délestages fréquents d’électricité qui touchent même les principales villes et les capitales avec comme conséquences la non-satisfaction de besoin en énergie et les corollaires qui s’en suivent : des pertes importantes pour l’industrie mais aussi le mécontentement des populations avec parfois des manifestations de rue”, a expliqué M. Ouédraogo. De manière générale, l’offre de services énergétiques reste largement inférieure à la demande et le taux d’accès des populations à l’énergie est largement insuffisant, ce qui limite le progrès social et les opportunités de développement économique. Pour Désiré Kadré Ouédraogo, les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao ont toujours accordé une haute priorité à l’alimentation en électricité de la région comme un élément clé pour le développement. “C’est ainsi que sur instruction des Chefs d’Etat et de gouvernement, la Cedeao a mis en œuvre un programme spécial d’alimentation en
énergie électrique des villes de Bissau et de Conakry”, a-t-il rappelé.

Le programme de la Guinée-Bissau a été totalement exécuté de novembre 2010 à décembre 2011. Celui de la Guinée, qui a commencé en décembre 2011 est presqu’à son terme. A la suite de ces programmes, des demandes de soutien ont été soumises par la Gambie, le Mali et la Sierra Léone. La
requête de la Gambie est une demande pour un programme d’assistance pour l’approvisionnement en électricité de la ville de Banjul dont le manque sévère d’électricité a eu un impact défavorable sur le bien-être socio-économique de la population et a affecté le fonctionnement approprié des services sociaux tels que les centres de santé avec une augmentation de la mortalité maternelle
et les maladies de la petite enfance, une baisse du taux de scolarisation, des perturbations dans la fourniture d’eau et d’assainissement.

“C’est fort de ces raisons que la Cedeao a mobilisé des fonds pour participer à la mise en œuvre du programme d’urgence d’alimentation en énergie électrique pour le grand Banjul d’un montant total de 31,8 millions de dollars US (16 milliards Fcfa) sous forme de subvention”, a encore expliqué le Président de la Commission de la Cedeao. Pour
le Mali, a-t-il poursuivi, les difficultés pour assurer la continuité du
service public de l’électricité ont été aggravées ces dernières années dans le contexte de la crise sécuritaire que traverse le pays. Le
programme spécial qui sera mis en œuvre avec l’appui de la Cedeao comprend l’approvisionnement en combustible des centrales pour le fonctionnement des groupes, le renforcement du parc de production des centres isolés, la révision générale des groupes en service dans les zones qui étaient occupées par les groupes armées.

La réhabilitation des réseaux et l’installation des compteurs de prépaiement. La Cedeao apporte son concours sous forme de subvention pour un montant de 54,34 millions de dollars (27 milliards Fcfa). Le troisième programme qui bénéfice de l’appui de la Cedeao au cours de l’année 2014, est le Programme spécial d’alimentation en énergie électrique de la ville de Freetown en Sierra Léone. Ce
programme consistera essentiellement en la mise à disposition d’une subvention d’un montant total de 21,8 millions de dollars (11 milliards Fcfa) pour l’achat de combustibles, la révision des groupes électrogènes, la réhabilitation des groupes électrogènes. La réhabilitation d’une partie du réseau de distribution et de l’achat de compteur à prépaiement, font également partie de ce programme.

Source: Apa

Nouvel Horizon du 18 Décembre 2013