Partager

Des coupures d’électricité à prévoir de jour comme de nuit à partir du mois de mars, assure la direction générale d’Energie du Mali (EDM-SA).

Les responsables de l’Energie du Mali (EDM-SA) donnent l’alerte. Dans les rues de Bamako, les consommateurs crient leur colère et dénoncent « la mauvaise gouvernance » et « le manque d’anticipation » des autorités.

Selon les responsables d’EDM-SA, cette situation s’explique par la mauvaise pluviométrie enregistrée l’année dernière. La quantité d’eau de pluie tombée cette année est insuffisante pour couvrir les besoins d’approvisionnement d’électricité, précise le directeur adjoint Ladio Sogoba de l’EDM-SA.

La société de fourniture d’électricité demande à tous les usagers d’adopter des comportements pour économiser la consommation de l’énergie disponible. L’Association des consommateurs du Mali affirme être informée par la direction de l’EDM-SA.

Toutefois, selon sa présidente, ce n’est pas seulement à l’EDM-SA de trouver une solution à ce problème, le gouvernement doit aussi s’investir pour soutenir la société.
Dans la rue une bonne partie de la population se plaint des nombreuses coupures qui font des dégâts massifs. Si certains disent comprendre la situation difficile que traverse l’EDM-SA, d’autres pensent que la bonne gouvernance devrait permettre d’anticiper à travers des mesure d’urgences parce que ce manque d’électricité entraîne de véritables pertes économiques.

Moriba Camara

L’indicateur du Renouveau du 26 Février 2018