Partager

Quatre jours après l’élection présidentielle, 1er tour, les résultats provisoires partiels commencent à tomber. Comme annoncé depuis belle lurette, le Takokelen est entrain de prendre le pas sur le Takaparèn.

Ainsi qu’hier mardi, l’administration territoriale en charge de la proclamation des résultats provisoires a donné quelques résultats partiels. Sur les 703 communes du Mali, on a pu faire le décompte dans 52 communes. C’est ainsi que le président sortant ATT a obtenu 70,80% contre 17,90% à IBK et 3,75% pour Tiébilé Dramé. Au niveau du District de Bamako, ATT a obtenu 54,2% contre 38,8% pour IBK et 1,09% pour Tiébilé Dramé.

Au regard de ces résultats obtenus par les trois candidats, nous pouvons dire qu’il n’y a pas eu match tant les adversaires n’ont pas été à la hauteur. Voilà que pour justifier leur défaite, IBK et Tiébilé Dramé sont toujours dans une logique de guerre, de menace de violences. Durant toute la campagne, IBK et Tiébilé avaient tenté de soudoyer les Maliens avec des promesses diaboliques, des poissons idéologiques (la campagne ayant eu lieu en avril, ceci explique-t-il cela?).

Heureusement, les Maliennes et Maliens sont restés égaux à eux-mêmes et savent faire la différence entre le vrai et l’ivraie. Pourtant, cette défaite humiliante et cinglante de ces 2 candidats était prévisible, tant, ils sont apparus comme des vendeurs d’illusion dont le grand Maliba n’a pas besoin. Tiébilé Dramé, en n’oubliant que la victoire à une élection dépend de l’électorat, avait déclaré qu’il chassera ATT de Koulouba au soir du 29 avril. Les résultats sont entrain de prouver que Tiébilé Dramé a été battu chez lui-même à Nioro et à Sokorodji en Commune VI de Bamako, où il a voté par ATT et IBK.

Quand au Mandé Mansa, il n’a que ses yeux pour pleurer et voir le Takokelen prendre le dessus sur le Takapèren. IBK doit désormais savoir que l’islam et la politique ne riment pas. On peut tromper tout le monde, sauf le Dieu le Tout Puissant . Quand on est musulman pratiquant, on n’a pas besoin de le crier sur les toits du monde.Seulement, on doit accorder des circonstances attenuantes à Ladji Bourama par rapport à sa situation actuelle. Car, l’homme est manipulé par les faucons de son parti. Selon certaines informations, les discours prononcés par le “Kankeletigui” seraient traités et montés par des fauçons tapis dans l’ombre.

Mais aujourd’hui, la question que tout le monde se pose est de savoir quelle mouche a piqué Tiébilé Dramé pour qu’il procède à cette volte-face. Pourtant, selon nos sources, c’est Tiébilé qui avait suggéré et initié la création d’une alliance pour soutenir ATT. Mais, à la publication du rapport sur l’audit de sa gestion du Sommet Afrique-France. Si IBk tend vers une mort politique, Tiébilé Dramé, quant à lui, voit son avenir politique confus, car, les Maliens viennent de découvrir le vrai visage de l’homme.

Aujourd’hui, l’opinion nationale vient de comprendre les raisons de son exclusion du CNID de Me Mountaga Tall. Comme aime dire IBK, la vérité a triomphé. Aujourd’hui cette vérité vient de triompher à son détriment.

Accepteront-ils le verdict divin ?

Sadou BOCOUM

02 mai 2007.