Partager


«L’élaboration et la présentation des thèmes de campagne» c’est le thème d’un séminaire de formation de deux jours qui a démarré hier lundi au siège de l’APDF à Hamdallaye ACI, à l’intention des femmes candidates aux élections législatives de juillet prochain.

Si pour la première fois, une femme s’est présentée à une élection présidentielle au Mali en la personne de Mme Sidibé Aminata Diallo, le 29 avril dernier, pour les élections législatives de juillet prochain, elles seront plus d’une quarantaine à briguer le suffrage de leurs concitoyens.

En vue de renforcer les capacités de celles-ci sur l’élaboration et la présentation des thèmes de campagne, l’association pour le progrès et la défense des droits des femmes (APDF) en collaboration avec le service allemand de développement (DED) organise depuis hier lundi 21 mai un atelier de formation de deux jours à l’intention des candidates venues de plusieurs horizons et de différents partis politiques.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier de formation était co-présidée par la secrétaire administrative de l’APDF, Mme Baye Kadiatou Kéïta, candidate indépendante dans la circonscription électorale de Kati et la représentante du service allemand de développement Katrin Volck.

L’APDF qui a comme objectif principal l’intégration effective des femmes dans les instances de prise de décision à tous les niveaux, veut à travers cette session renforcer davantage les capacités des femmes dans «l’élaboration et la présentation des thèmes de campagne».

Les participantes composées de femmes déjà élues à l’Assemblée nationale et celles en lice, sont venues des différentes régions du pays et des six communes du district de Bamako.

La secrétaire administrative de l’APDF qui est en même temps présidente intérimaire de l’association, tout en invitant les femmes à plus de mobilisation derrière leurs sœurs, pour les élections prochaines a apprécié à sa juste valeur l’organisation d’un tel séminaire, qui vise a renforcer les capacités des participantes en vue d’accroître leur chance d’accéder au parlement.

Katrin Volck, représentante du service allemand de développement (DED) et conseiller à l’APDF, a abondé dans le même sens. Il sied de souligner que la communication de ces deux jours de formation sera assurée par Mme Zouboye Fatoumata Dicko notaire de son état.

Kassoum THERA

22 mai 2007.