Partager

La cérémonie était modeste mais très importante. Une première livraison de cartes NINA est arrivée dans la nuit de lundi par un vol d’Air France à l’aéroport international de Bamako-Sénou. La livraison concerne l’ensemble des électeurs des 3 régions du nord (Tombouctou, Gao, Kidal) et une partie des votants de Kayes. Les cartes ont été réceptionnées hier par le secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire, Brahima Fomba. C’était dans les magasins de la société de transit SDV des douanes de Faladiè, en présence du directeur national de l’intérieur, Bassidi Coulibaly, du directeur national du RAVEC, Moriba Synayoko, du deuxième vice-président de la commission électorale nationale indépendante, Cheick Amadou Tidiane Cissé, du délégué général adjoint aux élections, Alou Sina Théra.

En recevant cette première livraison de cartes NINA des mains de Saïbou Diallo, le représentant de Morthou (la société productrice), le secrétaire général du département en charge des élections l’a accueillie comme un pas de plus, une victoire sur tout scepticisme. Avec l’arrivée de ce premier lot de cartes NINA, a-t-il jugé, le doute n’est plus permis : l’élection présidentielle du 28 juillet prochain aura lieu conformément à la feuille de route du gouvernement de la transition. Une étape décisive vient d’être franchie.

« Tout électeur qui ne l’aura pas ne pourra pas voter », a rappelé Brahima Fomba en espérant que le reste de la livraison suivra très prochainement. La première tranche représente environ 1 million de cartes NINA. La remise individuelle des cartes commence dès ce 21 juin.

S. DOUMBIA /L’Essor | 12 juin 2013