Partager

Le parti du « Dromadaire blanc » voit grand pour les élections communales. Il a introduit 280 listes de candidatures et envisage d’avoir 900 conseillers, dont 30 maires sur l’ensemble du territoire.

Le samedi 22 octobre 2016, au siège du parti à Niamakoro, le président de la grande section, Lassana Diakité, et le secrétaire politique Amadou Coulibaly, en présence des représentants des jeunes et des femmes du parti, ont prononcé une conférence de presse.

Ils ont d’emblée souligné que le PRVM-Fasoko fera cavalier seul dans le district de Bamako, prévenant de ce fait « toute alliance contre nature ». Le parti sera dans la course dans les six mairies du district, ont-ils ajouté. « Parmi les 254 conseillers du district, nous comptons emporter les 1/3 et deux maires principaux sur les six de la capitale », ont-ils dévoilé.

Sur le plan national, avec 280 listes de candidatures, le PRVM-Fasoko compte récolter 900 conseillers, dont 30 maires. « Le Parti compte sur la population pour apporter un vrai changement dans nos mairies avec des candidats crédibles », ont-ils dit.
Créé en mars 2013, le PRVM-Fasoko est un parti de l’opposition républicaine et démocratique (VRD) et dispose de deux députés à l’Assemblée nationale. Le parti est aussi représenté sur l’ensemble territoire avec 4 grandes sections, 30 sections, plus de 300 sous-sections et des centaines de comités.

Dans le district de Bamako, le parti a porté sa confiance sur Ousmane dit Kariba Sangaré en Commune I, Karounga Soumano en Commune II, Lassana Diakité en Commune III, Bréhima Sanogo en Commune IV, Oumar Cissé en Commune V et Oumar Kanouté en Commune VI.

Zou

25 Octobre 2016