Partager

Le rôle, la place et la responsabilité des chefs traditionnels, des leaders religieux et des communicateurs traditionnels dans la promotion du dialogue, la culture de la paix et la prévention des conflits est essentiel. Les derniers ont décidé de s’assumer.

L’organisation des prochaines élections constitue une étape importante dans la résolution de la crise. La contribution des communicateurs traditionnels est cruciale pour la sensibilisation des populations. Conscients de leur rôle crucial, les autorités maliennes ont décidé de les associer aux activités de sensibilisation et d’éducation citoyennes en amont du scrutin présidentiel de juillet 2013.

Les élections constitueront l’une des étapes clés d’un retour à la paix, la stabilité et le développement. Les griots prendront part à la sensibilisation au vote, conseillant les communautés sur le maintien de la paix et l’harmonie lors du scrutin. Ils activeront leur réseau.

Le Réseau des communicateurs traditionnels pour le développement (Recotrade) en cette période préélectorale est en train de jouer sa partition. Le 24 avril 2013, le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) a organisé un atelier pour informer les communicateurs traditionnels sur les enjeux de la prévention de conflits en période électorale et permettre les échanges sur leur contribution à la promotion de la paix et du dialogue la culture de la paix et la prévention des conflits pour des élections apaisées.

Pour Alou Traoré, l’atelier a réuni une cinquantaine de griots ainsi que les partenaires nationaux et internationaux. « Il faut dialoguer avec tout le monde. Il ne faut exclure personne. Ainsi on arrivera à un résultat », a assuré Moussa M., un communicateur traditionnel.

« Nous voyons l’intérêt des peuples, ce que les pauvres gens veulent c’est avant tout la tranquillité, la paix, nous allons faire passer ce message de paix », ajoute Moussa Moussa.

Il faut rappeler que les communicateurs traditionnels ont promis de mener des actions d’éducation d’information et de sensibilisation pour faire une identification correcte des électeurs, mobiliser ceux-ci pour réussir des élections visant à préserver l’unité nationale.

A. S.

08 Juin 2013