Partager

A quelques encablures des élections présidentielles et législatives de 2007, les initiatives, pour une élection apaisée et transparente, se multiplient. En effet, la série de formation des partis politiques par l’Institut Néerlandaises pour la Démocratie Multipartite (IMD) à travers le projet partenariat pour le renforcement des capacités des partis politiques (PPRCPP), vient de donner l’un de ses résultats les plus tangible pour la consolidation de la démocratie malienne. Il s’agit de l’adoption, par les partis politiques maliens, signataires d’une Convention avec le PPRCPP, d’un cadre de conduite qui détermina leurs comportements avant, pendant et après les élections de 2007. Ce document a été élaboré par le Projet Partenariat pour le Renforcement des Capacités des partis politiques en collaboration avec le NDI (National Democratic Institute) sur injonction des partis politiques.
Le Code de conduite des partis politiques au Mali est un document présentant les engagements des partis politiques signataires du document et les conditions de suivi de ce code de conduite. Quarante quatre dispositions – autant le nombre de partis qui ont adhéré au PPRCPP – sont énumérées dans le document et s’imposent à tous les partis signataires, à partir du moment où ils apposeront leur signature. Pour le suivi du code, les partis politiques signataires décideront de la mise en place d’une commission de suivi, composé de neuf membres dont des représentants des partis politiques représentés à l’Assemblée nationale, de ceux non représentés, des partis de l’opposition et une compétence technique externe. La Commission de suivi a pour mission de veiller au respect des dispositions du code.

Rappelant les conditions d’élaboration du Code de conduite, le coordinateur du PPRCPP, Augustin Cissé a indiqué que le document est le résultat de plusieurs concertations soutenues. C’est pourquoi, disait-il, « nous (le NDI et le PPRCPP/IMD) vivons la présente cérémonie comme un événement de remise d’un résultat de mi-parcours aux commanditaires que sont les partis politiques… et restons convaincus que si les mesures d’accompagnement du présent code sont mises en place dans les meilleurs délais, à savoir la traduction en langues locales, l’impression du document, la vulgarisation sur le terrain, et le suivi à travers une Commission motivée, nous aurons des chances de faire une avancée par rapport aux expériences passées« . Le coordinateur du PPRCPP a aussi souhaité que d’autres partenaires les rejoignent pour accompagner les partis politiques dans la mise en oeuvre de ce code de conduite. En fait, une trentaine de partis politiques dont l’Adéma, l’URD, le CNID, le MPR, l’Us-Rda et le RPM ont approuvé et signé le code de conduite des partis politiques sous les regards des représentants du ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, de la Délégation générale aux Elections (DGE), et de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Il a été précisé que la signature du document reste ouverte à tous les autres partis politiques du Mali.

Idrissa Maïga

15 janv 07