Partager

Sur trente-six déclarations d’intentions, vingt-huit ont été concrétisées. Ces personnes sont désormais autorisées à se présenter à l’élection présidentielle du 28 juillet. C’est une liste provisoire qui a été arrêtée ce 2 juillet et soumise à d’éventuelles contestations d’éligibilité des candidatures proclamées.

jpg_une-1900.jpg

La Cour constitutionnelle a provisoirement validé la candidature de vingt-huit candidats à l’élection présidentielle dont une femme, Mme Haïdara Aïssata Alassane Cissé, parrainée par douze députés. Au total, huit candidatures ont été rejetées. Il s’agit de celles de Sidibé Aminata Diallo (unique candidate de la présidentielle de 2007), Madani Tall, Tidiani Guindo, Mamadou Sidibé, Mamadou Djigué, Gaoussou Abdramane Fofana, Boubacar N’tio Traoré et Etienne Goïta.

Les deux premiers ont été recalés pour défaut de paiement de la caution des dix millions de F Cfa alors qu’ils avaient recueilli les parrainages nécessaires à la validation de leurs candidatures. Quant aux six autres postulants, ils ne sont parvenus à réunir ni caution ni parrainages.

Les quatre anciens premiers ministres Soumana Sacko, Ibrahim Boubacar Keïta, Modibo Sidibé et Cheick Mohamed Abdoulaye Chouadou dit Modibo Diarra sont tous dans la course. Les anciens ministres Soumaïla Cissé, Choguel Kokala Maïga, Hamed Sow, Oumar Ibrahim Touré, Tiébilé Dramé, sont également admis.

Le cru 2013 compte cinq députés : Dr. Oumar Mariko, Me Mountaga Tall, Konimba Sidibé, Oumar Bouri Touré, Housseini Amion Guindo.

De jeunes loups comme Alhousseini Maïga (37 ans et ancien leader estudiantin), Racine Seydou Thiam (36 ans, cadet des candidats), Cheick Bougadary Traoré (fils de l’ancien président Moussa Traoré), Dramane Demblélé (46 ans et candidat du plus grand parti du pays en termes
d’élus) ont également émergé.

Parmi les partants, figurent les maires de la commune IV de Bamako, Moussa Mara et de la commune rurale de Ouellessebougou, Niankoro Yeah Samaké, ainsi que des chefs de petits partis: Mamadou Sangaré (CDS), Jeamille Bittar (UMAM), Ousmane Ben Fana Traoré (PCR), Chaka Diarra (UFD), Cheick Keïta (UDA).

jpg_une-1901.jpgDans le lot, il y a aussi d’illustres inconnus tels que Sibiry Koumaré et Youssouf Cissé.

Après avoir délivré cette liste, Amadi Tamba, le président de la Cour constitutionnelle, a doctement expliqué que « les contestations éventuelles dirigées contre les candidatures retenues doivent être déférées à la Cour constitutionnelle dans les 24 heures qui suivent la présente proclamation»,.

La liste provisoire a été livrée à la date donnée. Est-ce là le signe que l’élection présidentielle est toujours maintenue au 28 juillet comme l’a finalement proclamé le ministère de l’administration territoriale, le colonel Moussa Sinko Coulibaly ? Notons cependant que la Ceni qui a en charge la supervision de tout le processus électoral assure qu’«Il sera extrêmement difficile» de tenir le scrutin le 28 juillet.

Le premier ministre Django Cissoko a effectué une mission en Côte d’Ivoire. L’objectif, selon des sources concordantes, était d’obtenir que le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest
(Cédéao) intercède auprès de la communauté internationale afin d’obtenir un léger report du scrutin. Mission ratée donc puisque celle-ci, avec en tête de proue, la France, reste «intraitable» sur le délai signifié. Le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, de prévenir alors que «ces élections ne seront pas parfaites».

Comme on dit chez nous, « on y est déjà » !

LISTE des candidats

1- Soumaïla Cissé,

2- Ibrahim Boubacar Keita,

3- Jeamille Bitar

4- Housseini Amion Guindo,

5- Moussa Mara,

6- Cheikh Modibo Diarra,

7- Mamadou Sangaré,

8- Modibo Sidibé,

9- Dramane Dembélé,

10- Oumar Ibrahim Touré,

11-Haïdara Aïchata Cissé Chato,

12- Oumar Mariko,

13-Alhousseini Maïga,

14-Youssouf Cissé,

15-Mountagha Tall,

16-Siaka Diarra,

17-Choguel Maïga,

18-Cheikh Boukader Traoré,

19-Zoumana Sako,

20-Cheikh Keïta,

21-Hamed Sow,

22-Sibiri Konaté

23-Oumar B. Touré

24-Racine Thiam,

25-Yéah Samaké,

26-Konimba Sidibé,

27-Tiébilé Dramé

28-Ousmane Ben Fana

Seydou Coulibaly – © AFRIBONE – Le 3 Juillet 2013