Partager

La cérémonie d’investiture de Cheick Keita, Président de l’Union pour la démocratie et l’alternance (UDA) et candidat à l’élection présidentielle de juillet 2013, s’est tenue dimanche 30 juin 2013 au Cicb, en présence de tous les responsables du parti, des militants, amis, sympathisants et autres invités.
Soucieux des difficultés que vit la population malienne, le Colonel Cheick Keïta a enfin répondu favorablement à l’appel lancé par ses militants, amis et sympathisants pour briguer la magistrature suprême. En fin de compte, leur attente est comblée. Cheick Keita, Président de l’Union pour la démocratie et l’alternance (UDA), vient d’être investi candidat de son parti pour l’élection présidentielle de juillet 2013.

Le Colonel Cheick Keïta a prêté une oreille attentive à différents intervenants, notamment le représentant de la jeunesse, Moulaye Coulibaly, qui a commencé par justifier le choix d’un tel candidat pour une jeunesse qui veut sortir de sa léthargie. En effet, impressionné par ses qualités d’homme de paix, intelligent et ouvert, ils n’ont pas hésité à lui apporter leur soutien. « Nous, jeunes de ce tout nouveau parti, sommes aujourd’hui fiers de la venue sur la scène politique malienne d’un homme neuf, d’un homme travailleur, d’un homme de rigueur. La jeunesse attendait cette initiative comme un rêve. Votre investiture est une chance pour le Mali et surtout pour nous les jeunes qui manquons de repères. Nous vous faisons confiance pour amorcer le changement désiré et souhaité», a indiqué Moulaye Coulibaly pour finir.

Mme Sissoko Aïchata Founé, représentant les femmes de l’UDA, a par ailleurs incité les femmes à voter pour le candidat Cheick Keïta afin que règne définitivement la paix au sein des peuples, gage d’une évolution. Impatiente de mettre fin aux clivages, elle a témoigné tout d’abord son affection envers le Président du Parti qui a toujours fait de la promotion des femmes son cheval de bataille.

Selon elle, le camarade Cheick Keïta incarne tous les idéaux nouveaux, raison pour laquelle, il aura tout le soutien des femmes. «Nous nous insurgeons contre l’insécurité alimentaire, l’arbitraire, l’impunité. Les femmes de l’UDA prônent comme priorité nationale notamment, la famille, l’école, la santé garantie à tous les Maliens comme le dit la Constitution, et l’emploi. Nous partageons avec le candidat, Cheick Keïta, les mêmes préoccupations raison pour laquelle nous le soutenons sans réserve. Nous soutenons ‘’Malicoura’’, ‘’Mogocoura’’, et nous te soutenons», a-t-elle martelé.

A son tour, le Président du Parti a, dans son discours de circonstance, d’abord partagé sa vision relative à la reconstruction du pays pour les années à venir. Selon lui, les urgences auxquelles notre pays est confronté tout comme l’ampleur des tâches de reconstruction exigent que parallèlement la gestion des ressources destinées à la reconstruction nationale soit à la fois exemplaire et performante. «Les mêmes impératifs exigent qu’à la tête de l’État soit élu un homme ou une femme d’expérience, un homme ou une femme dont la compétence financière est avérée, sachant fixer les priorités en termes d’affectation des ressources publiques et ayant une vision panoramique des sources de financement», a déclaré le président Kéita.

Parlant de son parcours professionnel qui lui a permis de mesurer l’importance des ressources financières pour le succès de la mise en œuvre des politiques publiques dans tous les domaines, Cheick Keïta affirme cependant qu’il est prédisposé en effet à mettre en place des systèmes performants de recouvrement et de gestion efficiente et transparente des finances publiques.
En outre, pour justifier le choix de sa candidature à l’élection présidentielle, le colonel Cheick Keïta affirme que c’est de par un amour profond et sans calcul pour le Mali et pour les Maliens.

Cependant, il dira qu’il a «surtout répondu avec enthousiasme » parce qu’il éprouve un attachement viscéral envers ce pays qu’il a parcouru de long en large, du sud au nord, d’est en ouest. « Ce pays formidable, dont au cours d’une longue et riche carrière professionnelle, j’ai eu à connaître les populations, toutes les populations, Blancs comme Noirs, musulmans comme chrétiens» a conclu le colonel Kéita.

A noter que plusieurs partis amis et invités étaient présents à cette cérémonie. Certains ont pris la parole pour témoigner de la qualité du parcours professionnel exceptionnel du candidat.

Ibrahim M.GUEYE

01 Juillet 2013