Partager

Conduite par l’adjoint du Directeur de campagne de Niankoro Yeah Samaké, Abdoulaye Koné, la forte délégation du Parti pour l’action civique et patriotique (Pacp) a effectué une visite à Misséni, localité située à environ 60 km de Kadiolo le vendredi 12 juillet. Lors de ce déplacement, le maire de ladite commune, Nampaga Coulibaly a officialisé son soutien au candidat du Pacp, Yeah Samaké.

Après son investiture le mercredi 10 juillet, Yeah Samaké a lancé sa campagne le lendemain à Ouélessébougou, commune dont il est le maire. Il a ensuite dépêché à Misséni une forte délégation conduite par Abdoulaye Koné, son directeur adjoint de campagne. A Ouélessébougou, devant un public visiblement acquis à la cause de Yeah Samaké, le secrétaire général de la sous -section du Pacp d’Ouélessébougou, Moriba Samaké, a rassuré le candidat du soutien de toute la commune. Car non seulement il est un fils du terroir, mais un jeune cadre qui a fait ses preuves au Mali et ailleurs.

Quant au directeur de campagne, Aboubacar Sidiki Fomba, il a invité la population de Djitoumou à voter pour Yeah Samaké, non pas parce qu’il est de la localité, mais parce qu’il veut faire bénéficier au reste du pays ses actions de développement.

Pour sa part, Yeah Samaké, après avoir salué la population pour son soutien, l’a exhortée à redoubler d’effort tout en sollicitant sa bénédiction. Partant, ces propos ont été agrémentés par Ben Chérif Diabaté et l’artiste Mylmo.

A Misséni, le maire Cnid, Nampaga Coulibaly, a exprimé son profond attachement aux actions de développement engagées par le candidat du Pacp. Il s’est dit impressionné par l’humilité, le sens de patriotisme et de solidarité de l’enfant d’Ouéléssébougou. «Le voyage des maires du Mali aux Etats-Unis, facilité par Yeah Samaké, nous a permis de partager les expériences de développement local des américains», a-t-il ajouté.

Pour lui, le combat de Yeah Samaké pour le développement socioéconomique du Mali mérite d’être soutenu, d’où son soutien à sa candidature. Il a promis au Pacp une mobilisation totale des 45.000 habitants de sa commune pour voter son désormais candidat. Les villageois ont exprimé leur préoccupation pour la construction de la route Kadiolo-Misséni et l’augmentation des infrastructures scolaires et sanitaires.

Visiblement satisfait des propos du Maire Coulibaly, le représentant du candidat, Abdoulaye Koné, a félicité celui-ci avant de solliciter davantage son apport. «Contrairement à certains, Yeah ne fait pas que de promesses, il est concret. La preuve, en dehors de tout gouvernement, pour soulager la souffrance des Maliens, il a réalisé des infrastructures scolaires, sanitaires et hydrauliques. Elu président ou non, s’il parvient à être premier chez vous, il promet de bitumer le tronçon Kadiolo-Misséni, jusqu’à la frontière ivoirienne», a indiqué M. Koné.

L’occasion fut bonne pour la délégation de présenter non seulement le projet de société du candidat, mais aussi de projeter un film relatant les actions menées par Yeah. Il s’agit notamment de la réalisation de 20 écoles dont 3 dans le cercle de Kadiolo. L’offre de plus de 100 ordinateurs au ministère de l’Education. A cela s’ajoutent l’octroi de 30 bourses d’études aux élèves défavorisés à raison de 25 millions de FCFA par an pendant 3 ans. Dans le domaine de la santé, Yeah Samaké a fait venir 150 médecins américains spécialisés pour offrir des soins de santé gratuits aux Maliens. Après avoir rendu visite dans les camps de refugiés maliens au Burkina, il leur a offert 1800 repas.

Séduits par cette projection, les habitants de Misséni ont promis leurs voix à Yeah Samaké.

Oumar KONATE

Envoyé spécial à Misséni

Le Prétoire du 15 Juillet 2013.