Partager

Les élections législatives se tiendront les 24 novembre et 16 décembre 2013. L’Union pour la République et la démocratie (Urd) ayant échoué à la présidentielle n’entend pas se laisser faire au législative. Tout comme le Parti pour la renaissance nationale (Parena) qui avait décidé de ne pas participer aux élections présidentielles en arguant que les conditions n’étaient pas réunies. En effet, les deux partis se préparent activement pour élire le maximum de député à l’Assemblée Nationale. L’Urd sera en course avec 87 candidats dont Soumaïla Cissé, Me Demba Traoré, le secrétaire général de l’Urd, Lassana Koné. Le Parena est partant avec 27 candidats dont l’honorable Me Amidou Diabaté, l’ancien ministre Djiguiba Keïta (PPR). Nos prochaines livraisons seront consacrées à d’autres partis politiques.

A quelques jours des législatives, l’Urd et le Parena affûtent leurs armes pour décrocher la majorité parlementaire. Une simple visite au siège des deux partis permet de s’en rendre compte. A cet effet, tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins, ce qui fait que l’Urd est en alliance dans certaines circonscriptions avec son rival d’hier, le Rassemblement pour le Mali d’ Ibrahim Boubacar Keïta (Rpm).

On retient également des lices URD-MPR-PARENA dans la région de Mopti en la personne de Moussa Djougal Dolo du Parena. Il y a aussi une lice URD-PDES-ADEMA-PARENA à Kayes. « Actuellement on a 87 partants qui sont sur les lices Urd soit seul soit en alliance avec d’autres partis. La direction du parti à autoriser chaque section de faire ses alliances en fonction de la réalité du terrain. De ce fait nous sommes en alliance avec presque tous les partis sans exception », a déclaré le secrétaire général de l’Urd, Lassana Koné.

Avant de citer quelque candidat en lice de l’Urd. Il a indiqué que l’ex candidat à la présidentielle, Soumaïla Cissé et Dédougou Traoré sont lice à Niafounké, l’ex ministre Salikou Sanogo est candidat à Sikasso, Mme Djiré Penda Traoré est candidate à Ségou, l’honorable Mamadou Awa Gassama est candidat en commune I du district de Bamako, le secrétaire général de la section V du parti, Sounkalo Traoré est candidat en commune V du district de Bamako, Me Demba Traoré est candidat en commune VI du district de Bamako, le secrétaire général de la section du parti à Kidal, Manayen, est candidat à Kidal, « moi-même je suis candidat en commune II.

Nous sommes confiant de cette législative», a précisé le secrétaire général de l’Urd, Lassana Koné. Du Côté du Parena, on retient 27 candidats dont l’honorable Me Amidou Diabaté, ancien ministre de la justice qui est candidat du Parena dans le cercle de Kita.

L’ancien ministre Djiguiba Keïta PPR est candidat Parena à Macina, l’Ingénieur en Génie électrique, Alou Badara Diarra est candidat Parena à Kati et bien d’autres qui sont à la conquête de l’hémicycle. « Nous sommes en pleine préparation.

Moi-même je suis candidat à Macina », avait déclaré PPR au moment de notre passage au siège du parti du bélier blanc. Comme on peut le constater, les deux partis ont présenté des candidats pratiquement dans tous les cercles et dans toutes les régions. C’est donc une véritable lutte qui est lancée pour non seulement avoir la majorité parlementaire mais aussi être une opposition crédible de proposition.


Aguibou Sogodogo

25 Octobre 2013