Partager

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA)  n’est pas dans la disposition de participer aux élections des conseillers de cercles  et de régions qui sont fixées au l 17 décembre 2017. Elle vient de demander au gouvernement de surseoir à la tenue des élections de proximité jusqu’à la mise en place des conditions « optimales, idoines et transparentes ».

Selon le porte-parole de la CMA, ces élections des conseillers de cercle et de région ont été décidées par le gouvernement de façon unilatérale. Ilad Ag Mohamed estime que ces élections ne peuvent pas se tenir sans le retour des déplacés et des réfugiés.

MD

Du 30 Octobre 2017