Partager

tombouctou1.jpg
Dans 43 jours, i.e. le 7 juillet prochain, le vote pour l’élection des 7 nouvelles merveilles du monde prendra fin. Notre pays, avec la Cité des 333 saints, est l’unique représentant de l’Afrique.

C’est ainsi que la semaine dernière, au Centre international de conférence de Bamako, une conférence de presse organisée par le comité d’organisation pour la candidature de Tombouctou aux Nouvelles 7 merveilles du monde a été principalement animée par Baba Akhib Haïdara, président dudit comité.

Faire le point sur les actions menées depuis le lancement officiel de la campagne le 10 janvier dernier à Tombouctou en présence de l’initiateur, le Suisse Bernard Weber et surtout détailler les actions prévues pour ce mois de juin, étaient les principaux objectifs de ce point de presse.

Un fervent appel a été lancé par Baba Akhib Haïdara, à l’endroit de tous : « Nous demandons à tout le monde de voter plusieurs fois par jour pour Tombouctou et cela durant tous les jours qui nous séparent de la date de proclamation des résultats. C’est à dire le 7 juillet prochain ».

Avec ce nouveau classement, les organisateurs souhaitent susciter dans le monde le soutien à l’héritage culturel commun de l’humanité en retrouvant la popularité des Sept merveilles de l’Antiquité, vers 200 avant Jésus-Christ dans le monde méditerranéen et au Moyen-Orient.

L’initiative ambitionne de créer une mémoire globale pour la toute première fois : sept symboles d’unité globale, sept symboles d’héritage global partagé. Tombouctou doit en faire partie, grâce à votre vote.

Les 21 présélectionnés ont été choisis en janvier 2006 parmi 77 sites par un jury formé par d’architectes de renom et l’ancien directeur général de l’Unesco, Federico Mayor. Il s’agit de l’Acropole d’Athènes, l’ancienne Cité maya de Chichen-Itza au Mexique, le Colisée de Rome, la Tour Eiffel à Paris, la Grande Muraille de Chine, les ruines incas du Machu Picchu au Pérou, la Cité troglodyte de Petra en Jordanie, les statues de l’Ile de Pâques, les Alignements de Stonehenge en Grande Bretagne, le Mausolée du Taj Mahal en Inde, les Temples d’Angkor (Cambodge), l’Alhambra de Grenade (Espagne), Sainte Sophie à Istanbul (Turquie), le Temple Kiyomizu (Japon), la Place rouge et le Kremlin à Moscou, le Château de Neuschwanstein (Allemagne), la Statue de la Liberté à New York, la Statue du Christ dominant Rio de Janeiro, l’Opéra de Sydney et Tombouctou ou la Cité des 333 Saints.

Comme actions menées par le comité d’organisation pour la candidature de Tombouctou aux Nouvelles 7 merveilles du monde depuis le lancement officiel de la campagne, nous pouvons noter, l’ouverture depuis le 25 avril, de deux lignes de téléphone locales avec Orange Mali : 7403 pour les appels en langues française, bambara et sonrhaï et un autre numéro (74 44) pour le vote par SMS. Depuis la date d’ouverture de ces numéros, le comité d’organisation a déjà enregistré 10 000 votants.

Quant à la Sotelma et à Malitel, leurs lignes seront disponibles pour le dernier virage ; le temps de finaliser leur contrat avec la Fondation des Nouvelles 7 merveilles du monde.

Le président du comité, se dit optimiste quant à l’issue du vote, car Tombouctou est désormais l’unique représentant du continent africain. En effet, la Pyramide du Guizeh en Égypte qui fait partie des 7 merveilles est désormais exempte du vote. Elle devient un candidat honoraire.

Pour amener les maliens à voter, le comité d’organisation pour la candidature de Tombouctou aux Nouvelles 7 merveilles du monde a même sollicité l’aide de nos artistes.

C’est ainsi que lors de leurs prestations publiques, il leur est demandé de consacrer cinq minutes à inciter leurs fans à voter pour Tombouctou.

Beaucoup de nos compatriotes prennent très à cœur cette élection. C’est ainsi, qu’en plus des fonds déboursés par l’État, nombreux partenaires comme la fondation Baboye Thiam, l’Association des jeunes maliens de France ont tenu à appuyer le comité.

Ainsi, grâce à cette assistance, l’électorat sera élargi.

Constat a été fait que malgré les contacts pris avec les représentations diplomatiques des pays voisins, le déficit d’information persiste.

Aussi, appel a été lancé par le comité d’organisation pour la candidature de Tombouctou aux Nouvelles 7 merveilles du monde à l’endroit des sponsors, ainsi que des plus hautes autorités, à poursuivre la campagne dans les milieux universitaires et artistiques des capitales des pays voisins.

Selon des informations datant de quelques semaines, plus de 45 millions de personnes auraient déjà voté par internet. Aussi, nous avons un sacré boulot !

Alors, s’il vous plaît, chers afrinautes, votez pour Tombouctou !
Ne laissons pas passer cette chance !!!
Votez, votez et votez encore pour Tombouctou !!!

Pour voter par Internet:

http://www.new7wonders.com/index.php?id=365&L=6

28 mai 2007.