Partager

Les élèves des écoles associées du Sénégal viennent d’offrir un Livre d’or et un manuel de référence de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à leurs condisciples du Mali pour l’éducation et la culture de la paix.

Messaoud Ould Mohamed Lahbib, le ministre de l’Enseignement et de la Recherche scientifique qui préside la Commission nationale malienne de l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la culture et la science (UNESCO) a officiellement remis jeudi les deux documents à son homologue de l’Education, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, Bocar Moussa Diarra.

La brève cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférences « Bakary Traoré » du ministère de l’Education en présence de Mme Alwata Ichata Sahi, le ministre de la Famille, de la Promotion de la Femme et de l’Enfant et de plusieurs responsables chargés des questions scolaires.

Le Livre d’or est un document dans lequel les élèves sénégalais marquent leur sympathie et leur soutien à leurs camarades de notre pays à la suite de l’occupation des régions Nord par des bandits armés l’année dernière.

Le manuel de référence de la CEDEAO, le second document, est une brochure de 160 pages qui ambitionne de consolider à travers l’intégration de ses thématiques dans les curricula, l’éducation à la culture de la paix, à la citoyenneté et à la démocratie. Il rassemble des modules, comme la culture de la paix, la prévention, la gestion des conflits, les droits humains, la citoyenneté, le civisme, la démocratie, la bonne gouvernance, le genre, la perspective de paix et de développement, la santé publique, l’environnement, le développement durable et l’intégration régionale.

Le document, déjà en application dans certains pays de la CEDEAO, est destiné en particulier aux pays post-conflits.

Les deux documents, a indiqué le ministre Messaoud Ould Mohamed Lahbib, ont été hautement appréciés par les plus hautes autorités du Sénégal. Ils renforcent l’admiration des ministres en charge de l’Education et les élèves maliens par l’esprit imaginatif dont les enfants ont fait preuve pour composer des messages, des images, des slogans, des poèmes de soutien et d’encouragement aux enfants.

Messaoud Ould Mohamed Lahbib a ensuite remercié les élèves sénégalais pour leur l’esprit d’initiative. Car ces tout-petits ont démontré à travers leur action combien le réseau du système des écoles associées est important pour l’éducation à la compréhension internationale, la paix, le dialogue interculturel et le développement durable.

Le ministre de l’Education, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, Bocar Moussa Diarra, a, lui, salué l’esprit patriotique, éducatif, sympathique, de compassion et de reconnaissance des élèves sénégalais. Il a promis que les deux documents seront transmis aux élèves, transcrits dans les curricula et traduits dans deux de nos langues nationales, dont un idiome transfrontalier.

S. Y. WAGUE

Essor du 05 Août 2013