Partager


Le lundi 14 Avril 2008, le siège de l’Association des Editeurs de Presse Privée (ASSEP) a abrité une cérémonie de remise, à l’Organisation des Jeunes Reporters du Mali (OJRM), d’exemplaires du Manuel de Journalisme édité par l’Institut pour la Démocratie et l’Education aux Médias au Mali (IDEM).

En effet, cette cérémonie, qui s’est déroulée sous la présence du président de la Maison de la Presse, du secrétaire général de l’OJRM et du coordinateur de l’IDEM, a été l’occasion, pour les promoteurs de l’IDEM, de rappeler le parcours de cette Association.

Ainsi, l’AJEM, dont l’objectif de base était de faire découvrir les médias -le journal en particulier- comme instrument pédagogique dans les écoles, en complément des outils pédagogiques traditionnels, est devenue, un an plus tard, l’IDEM, c’est-à-dire l’Institut pour la Démocratie et l’Education aux Médias au Mali. Aussi, l’AJEM entreprend un vaste plaidoyer et une campagne de sensibilisation des acteurs du système éducatif, à travers le pays.

Pour initier l’éducation aux médias, l’IDEM est parti du constat qu’au Mali, l’école a expérimenté plusieurs innovations pédagogiques qui ont connu un succès probant. Alors, pourquoi l’éducation aux médias ne peut-elle réussir, au même titre que l’éducation à la santé, à l’environnement, à l’entrepreneuriat, à la citoyenneté?

L’IDEM sait que pour assurer la réussite de l’éducation aux médias, les acteurs -notamment les enseignants- ont besoin d’être épaulés par des initiatives leur permettant de comprendre les différentes méthodes adoptées en éducation aux médias, afin de mieux définir les stratégies et valablement initier à l’enseignement en question.

Il s’agit aussi d’offrir un référentiel pour l’éducation aux médias qui fait que, tant pour les enseignants que pour les élèves, il y a plusieurs avantages visibles à intégrer l’éducation aux médias dans une classe. D’abord, sur le plan de la motivation, les jeunes développent et exercent leur jugement critique sur des sujets qui les fascinent.

Ainsi, l’IDEM se rend utile. C’est pourquoi, en phase avec ses objectifs, il a élaboré un outil à l’attention des professeurs relais et aussi à l’attention de tous ceux qui s’intéressent à l’éducation aux médias. Cet outil, l’IDEM l’a intitulé “La presse: un support pédagogique, écriture, lecture, esprit critique“. C’est en fait un manuel pédagogique et surtout, de vulgarisation de l’enseignement des médias dans les écoles, en même temps un manuel d’apprentissage du journalisme.

Parce que conçus pour des non spécialistes en médias ou des professionnels débutant en journalisme, les chapitres sont élaborés pour que les cours soient interactifs.
Ceci aussi parce que tout comme pour l’enseignement d’autres matières, l’éducation aux médias repose sur le questionnement. L’enseignant aide ainsi à comprendre et à questionner. L’Organisation des Jeunes Reporters du Mali (OJRM) détient ainsi un outil pour ses membres, anciens comme nouveaux.

En recevant la centaine d’exemplaires des mains du coordinateur de l’IDEM, le secrétaire général de l’OJRM n’a pas manqué de montrer toute sa joie par rapport au bon partenariat existant entre son Organisation et l’IDEM. Selon lui, ce geste s’inscrit en droite ligne du 5e anniversaire de l’OJRM, dont la préoccupation majeure est la bonne formation de ses membres.

Le président de la Maison de la presse a pour sa part exhorté l’OJRM à faire bon usage des documents reçus. “Surtout quand on sait que c’est une Organisation dont dépend l’avenir de la Presse malienne“, ajoutera t-il.

Moussa TOURE

15 avril 2008.