Partager

Martin Luther King l’a nourri et l’a même vu, Obama l’a concrétisé. Il a réalisé le rêve des ancêtres et conduit à la Terre Promise. Une terre promise où il est une place pour tous, le lieu de la construction de l’humanisme universel.


YES, WE CAN !
Oui nous le pouvons. Après John F. Kennedy, son corps de la paix et ses volontaires du progrès, voila que renaît de ses cendres le Rêve Américain. Voilà que s’illustre la première nation Arc-en-ciel.

Barack n’a d’autres significations que la Baraka dont tout parent voudrait sa descendance être imprégnée et pour que cela soit, la vie du futur président des Etats-Unis d’Amérique en indique le chemin:

Un peu d’Afrique, un peu d’Amérique, un peu de noir, un peu de métis, un peu de blanc, un peu de chrétien , un peu de musulman, des amis en Israël, en Palestine , au Brésil et de nombreux voyages partout .
Poreux à tous les vents

Humecté de toutes les rosées comme disait Césaire !

Il sera une formidable chance pour la paix mondiale.

Un homme qui aime sa famille, son pays et les hommes, qui tient le langage de la vérité et indique le chemin du progrès.


Il n’y a pas de doute l’Amérique tient son Kennedy Noir, son Mandela blanc

Il avait été annoncé dans les tablettes mais aussi par les scénaristes avant-gardistes de Hollywood sous les traits de Morgan Freeman affrontant l’Armagédon et Dennis Haysbert sacrifiant sa vie, dans 24 heures Chrono, pour épargner son pays et le monde du Terrorisme.

YES, WE DO IT, oui nous l’avons fait chantent aujourd’hui les démocrates du monde entier.

Sur les berges du Djoliba, à Bamako, nous disons bon vent à Alhousseyny Albarka Obana. A Bamako Obama.

Par S. El Moctar Kounta

06 Octobre 2008