Partager

C’était le dimanche 29 mai 2016, au petit matin à l’initiative de l’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA) que le Président de la République, le Premier ministre et une douzaine de Ministres ont participé à une partie de nettoyage au niveau de l’Avenue qui porte le nom du Premier président du Mali indépendant et père de la nation malienne. On aurait souhaité, que cette scène qui s’apparente plutôt à un spectacle du KOTEBA National se joue à Kidal pour rétablir l’honneur des maliens. Au lieu de cela, nos dirigeants se comblent de ridicule en se livrant en spectacle, pour en rajouter à la colère des maliens comme si cela ne suffisait pas, le 20 juin 2016, le peuple a vu IBK accueillir dans son Palais à bras ouverts ceux qui ont trahi la nation malienne, et qui continuent à mettre la pression sur IBK pour faire du Mali un Etat fédéral déguisé.

IBK acculé par la France et l’Algérie jusque dans ses derniers retranchements, continue à livrer l’Etat malien, pieds, main liés et bouche cousue, à la seule famille Touareg de Kidal incarnée par les Intallah qui ont toujours trahi malgré les liasses de billet. Comme un roi sans souci et au mépris de la dignité du Mali, et de son image vis-à-vis de ses pairs africains, il invite les mêmes rebelles à Koulouba autour d’un repas copieux, avec en prime des enveloppes kaki bourrées d’argent. Toute une zone aéroportuaire leurs a été attribué. Et ce nouveau quartier qui s’appellera « Touaregbougou » a vu en l’espace de 6 mois poussés des Immeubles comme des champions inaugurant ainsi Kidal 2 ? Où sont donc passés les discours va- t- en-guerre, la fermeté, les promesses électorales ? Quant-est-ce-que IBK va-t-il arrêté de jouer au KOTEBA ?
Après la chute de Kidal, Moussa MARA a été désavoué par IBK et désigné comme le coupable de la défaite militaire comme si ce dernier a appris la stratégie militaire à Saint Cyr en France. A son retour de Kidal Moussa MARA, a été accueilli en libérateur. Et IBK a adressé un discours à la nation pour dire que c’est lui qui a envoyé Moussa MARA en mission.

Où est donc la culpabilité de Mara ?
Faudrait t-il rappeler ici à nos dirigeants les paroles de Morifidian DIABATE, griot de Samory TOURE face aux troupes françaises :
‘’Si tu ne peux organiser, diriger, et défendre le pays de tes pères, fait appels aux hommes plus valeureux, si tu ne peux dire la vérité en tout temps et en tout lieu, fais appels aux hommes plus courageux….
IBK il est donc temps d’arrêter de vous moquer de la République !

Le Carrefour du 30 Juin 2016