Partager


L’ONG SAVAMA – DCI (Sauvegarde et Valorisation des Manuscrits pour la Défense de la Culture Islamique) après avoir constaté l’absence de formation pour les élèves coraniques et pour valoriser cet art de l’écriture arabe, démontre à travers ce geste sa détermination à la sauvegarde et à la défense de la culture islamique.

Du 13 Aout au 13 Septembre 2007, l’école coranique qu’abrite la bibliothèque Almoustapha Konaté de Maigala à Tombouctou a servi de cadre à l’animation et à la formation à l’écriture arabe, à la calligraphie et aux notions de l’islam au profit d’une trentaine d’enfants coraniques sélectionnés à cet effet.

Autrefois, ce cadre servait à la formation des jeunes gens qui mémorisent le texte sacré à travers l’enseignement dispensé dans les écoles coraniques qui sont autant de foyers ardents. Il est à noter qu’il existait au XVIème siècle près de 180 écoles coraniques car, Tombouctou indéniablement a été un foyer d’expansion de l’islam et de la culture islamique.

L’implantation de l’islam s’est traduite à travers des mosquées, lieu de culte, de culture, d’enseignement et de gestion de la société, des Zawiyas, école de pratique mystique dans l’éducation et la formation pour la voie du salut, des écoles coraniques et d’innombrables bibliothèques de manuscrits.

Les manuscrits sont essentiellement axés sur l’islam et les sciences islamiques, mais traitent aussi de tous les domaines du savoir. Après un mois de formation assidue, il a été procédé, à la remise de fournitures scolaires pour récompenser tous ces enfants.

Modibo KEITA, Correspondant Tombouctou

22 octobre 2007.