Partager

Hier, une rencontre entre le premier ministre Ousmane Issoufi Maïga et les membres du conseil de l’université a eu lieu.

Cette rencontre se situait dans le cadre des rencontres initiées par le chef de gouvernement à travers le pays, afin de recueillir propositions concrètes de sortie de crise pour l’école malienne.

Représentants de la société civile, des syndicats tous les ordres d’enseignements et tous les directeurs nationaux de l’éducation qui l’avaient accompagné dans sa tournée nationale étaient présents.

Ainsi, caducité des textes régissant l’université de Bamako en général, a été mise en avant par la majorité des intervenants, préoccupations propres à chaque faculté ou école supérieure, mais surtout la situation prévalant à la faculté des sciences juridiques et économiques à dominé les débats.

Nombreuses propositions et recommandations ont été faites par les participants, afin de trouver des solutions aux problèmes n’ayant besoin que d’un examen rapide ; quant aux problèmes plus difficiles, une gestion concertée a été demandée pour les résoudre.

18 Mars 2005