Partager


Des titres et des valeurs

Il s’agit tout d’abord du Trophée de l’Intégration Ouest-Africaine. Il est décerné par l’UEMOA à l’équipe qui remportera le tournoi. Et l’équipe qui gagne trois fois la Coupe la conserve définitivement.

En outre, le vainqueur recevra une somme de 5 millions de FCFA et 25 médailles d’or représentant la valeur du trophée. L’équipe vaincue recevra la somme de 3 millions de FCFA et 25 médailles d’argent. Ensuite, un 2è trophée sera offert par le président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement. Il s’agit du Trophée du Fair-Play qui sera décerné à l’équipe la plus disciplinée du tournoi. Le gagnant du trophée le conserve définitivement. En plus, il recevra une somme de 2 millions de FCFA. Rappelons que lors de la 1ère édition, c’est la Côte-d’Ivoire qui a remporté le Trophée du tournoi UEMOA, au détriment du Niger (2-0). Et c’est la Guinée Bissau qui avait été désignée comme l’équipe Fair-Play.

Nuit de l’intégration : Une initiative du RCSF

Le Café des Arts sis au Palais de la Culture a été le théâtre d’une soirée culturelle dite “Nuit de l’intégration”. Organisé par le Réseau des Journalistes Culturels et Sportifs Francophones (RCSF), en collaboration avec l’UEMOA, cette nuit a permis de réunir, entre autres, toutes les délégations des 8 pays participants, les responsables de l’UEMOA, des journalistes de l’AJSM et de l’étranger.

Allier le sport à la musique dans la zone UEMOA, c’est, pour le RCSF, une manière de rester fidèle à ses idéaux et objectifs. Ainsi, au cours de la soirée, on a assisté à la prestation de plusieurs artistes de talents : dont Ami Sacko, Coumba Sira Koita, Aïché Kouyaté, Mangala CAMARA, DJ Mistral…


Aigles du Mali : Une paire centrale impeccable, mais des déceptions

Malgré la défaite des Aigles B en finale, on peut dire que la grande satisfaction réside au niveau de la paire centrale des Aigles, notamment Aboubacar Magassa et kassim Doumbia. Ces deux joueurs ont confirmé tout le bien que Keshi pense d’eux, malgré des critiques acerbes de certains observateurs.

La grosse déception est venue de deux joueurs, Amadou Diamouténé, pourtant meilleur buteur du Championnat 2007-2008, et le “ revenant “, Mohamed Traoré du Réal. Pourtant, Keshi avait beaucoup misé sur eux pour animer l’attaque. Malheureusement, ils passeront complètement “à côté de la plaque ”, avec…O but marqué, s’il vous plaît.

Public Malien : Toujours présent au stade

Les équipes et invités étrangers ont pu remarquer la grande passion du public malien pour le football. Du début jusqu’à la fin, les gradins étaient bien “ garnis”, même si l’affluence a différé d’un jour à un autre. Mais tout le monde a été surpris de voir un tel public à l’ouverture et à la finale.

C’est dire que l’UEMOA ne s’est pas trompée en confiant au Mali l’organisation de cette 2e édition. En tout cas, le public méritait d’être récompensé par le trophée. Mais ce ne fut malheureusement pas le cas, nos Aigles ayant été battus en finale.

Les 8 équipes participantes : Des noms en tous genres

Les 8 pays qui ont participé à cette 2è édition du Tournoi UEMOA avaient également tous participé à la 1ère édition tenue à Ouagadougou (Burkina Faso) du 28 Octobre au 4 Novembre 2007.

Ces 8 pays membres de l’UEMOA s’identifient par des noms en tous genres : les Ecureuils pour le Bénin; les Etalons pour le Burkina Faso, les Eléphants pour la Côte d’Ivoire, Jurtus pour la Guinée Bissau, les Aigles pour le Mali, les Lions de la téranga, pour le Sénégal, Mena pour le Niger, et les Eperviers pour le Togo.

Prochaine édition de 2009 : Le Togo est candidat

La 2e édition du tournoi UEMOA qui vient de s’achever le 9 Novembre 2008 par la victoire de la Côte d’Ivoire sur le Mali a été riche en suspenses. Tous les regards sont désormais tournés pour la 3è édition en 2009.

C’est le Togo est pressenti pour abriter cette édition prochaine. Aussi pense-t-on que les responsables togolais présents à Bamako se sont bien inspirés du modèle malien pour réussir une parfaite organisation de cette future édition.

Organisation : Un pari gagné pour les organisateurs

Pour cette 2è édition, on peut dire, sans se tromper, qu’à l’exception de ,la première journée, la Commission d’organisation a réussi son pari, avec une parfaite organisation. Ce que toutes les délégations présentes ont tenu à souligner. Bref, le sens du Jatiguiya malien a encore fait parler de lui.


Rassemblées par Sadou BOCOUM

11 Novembre 2008