Partager

Le syndicat des enseignants des écoles communautaires de Banamba a entamé hier matin une grève de 72 heures. Ce mouvement fait suite à des revendications des enseignants, notamment l’amélioration de leur condition de travail et leur implication dans les prises de décisions relatives aux transferts des enseignants. Le syndicat menace de lancer une grève illimitée, s’il n’obtient pas satisfaction.

SIKASSO : échange sur le transfert des compétences de l’agriculture aux collectivités territoriales

100 représentants du secteur de l’agriculture et des collectivités territoriales échangent depuis ce matin (18/11/2015) à Sikasso sur le transfert des compétences de l’agriculture aux collectivités territoriales. Les participants sont venus de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Kidal et le district de Bamako. L’atelier est organisé par la cellule d’appui à la décentralisation et la déconcentration de l’agriculture et financé par la Coopération belge.

MOPTI: des activités s’inscrivant dans le cadre de la journée mondiale de lavage des mains ont été lancées hier à l’école Boucari Ouologuem de Sevaré

Des activités s’inscrivant dans le cadre de la journée mondiale de lavage des mains ont été lancées mardi à l’école Boucari Ouologuem de Sevaré. La diffusion de messages de sensibilisation et un jeu concours sur le lavage des mains au savon ont marqué le lancement de cette campagne. Elle est organisée par la direction régionale de la santé en partenariat avec l’Académie d’enseignement de Mopti. Un lot de matériels d’assainissement composé entre autre de seaux, de récipients de lave-mains a été offert au groupe scolaire.
19 novembre 1968 : le crime imprescriptible de la bande des quatorze officiers subalternes

Vingt-quatre ans après la libération du Peuple Malien de la dictature des putschistes, et quarante-sept ans après le Coup d’Etat militaire, l’A.ME.MO.K, Association pour la Mémoire de Modibo KEITA,s’interroge sur les impératifs de l’heure dans notre pays qui exigent un rappel.

Qu’est-ce qu’un Coup d’Etat ?

C’est une prise de pouvoir illégitime visant à renverser un gouvernement établi ou,
le maintien de force au pouvoir d’un individu ou d’une équipe qui n’a pas gagné les élections.

Comment agissent les auteurs d’un Coup d’Etat ?

Les auteurs d’un Coup d’Etat tentent toujours de camoufler le caractère illégitime de leur acte par des mensonges et dissimulations.
Les auteurs d’un Coup d’Etat agissent tous par la violence, les crimes, les assassinats, les tortures, jusqu’au terrorisme, bref par la tyrannie pour faire taire la moindre velléité de revendication.

La Nation Malienne vit aujourd’hui une situation des plus troubles de son histoire.
La falsification de l’histoire contemporaine de notre pays ou la tentative de réécriture entreprise par les révisionnistes nous interpelle tous
.
Le 19 novembre 1968, il y a eu lieu au Mali un coup d’Etat militaire, un coup d’arrêt anticonstitutionnel du régime légal et légitime qui avait conduit,huit ans auparavant, notre pays à l’indépendance. Dites-le à votre voisin !!!

   Bamako, 18 novembre 2015
Le Secrétaire à la Communication de l’AMEMOK

 Demba Adama KEITA

19 Novembre 2015