Partager

FAST : Les professeurs réclament leur argent

Après la satisfaction de leurs revendications qui portaient entre autres sur la mise en bon état des micros et des ventilateurs, la reprise des Travaux dirigés et pratiques, les étudiants de la faculté des Sciences et Techniques (FAST) ont repris le chemin de l’école.

Actuellement, les cours se déroulent normalement. Seulement, des constats faits par les étudiants, malgré la réfection des ventilos, tout n’est cependant pas en bon état. Est-ce parce qu’ils n’ont pas été bien installés ou bien qu’ils ne sont pas de bonne qualité ? s’interrogent certains étudiants.

Si au niveau des étudiants aucune perturbation n’est enregistrée, tel n’est pas le cas chez les professeurs. Aux dires des étudiants, ces derniers sont en grève, ils réclament le payement des heures supplémentaires ainsi que leur revalorisation. Cette situation est le principal obstacle au bon déroulement des cours à la FAST.


FSEG : La rentrée faite, mais…

Les choses ont évolué à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG). La rentrée est effective chez les économistes de deuxième à la quatrième année. L’on se souvient que le comité AEEM de ladite faculté avait refusé de rentrer au niveau des différentes classes jusqu’à ce que les conditions soient réunies pour les étudiants. Après leur rentrée, le constat est que les problèmes ne sont pas totalement résolus.

«Nous sommes toujours confrontés à une insuffisance de place. Les effectifs des classes dépassent largement le nombre de places que peut contenir les amphithéâtres», a fait savoir avec désolation Ibrahima Mahamane Traoré, secrétaire général du comité AEEM de la FSEG. Cette situation s’explique : tout simplement, les effectifs sont pléthoriques. Ce qui fait que les cours sont pris par les étudiants de la FSEG même dans les allées des amphis.

ENI : Pas d’évolution dans la suppression des heures supplémentaires

Après leur retour des congés le 6 avril 2009, les étudiants de l’Ecole Nationale des Ingénieurs (ENI), nous avaient fait comprendre que les choses sont rentrées dans l’ordre à leur niveau. C’était pour nous dire que les professeurs qui étaient confrontés à la suppression des heures supplémentaires ont eu gain de cause et les étudiants omis sur la liste des boursiers ont été mis dans leurs droits.

Mais, des remarques faites par les étudiants de l’ENI, il n’y a pas d’évolution dans la reprise des heures supplémentaires comme on le leur avait annoncé. L’on se souvient que les heures supplémentaires avaient été supprimées par le gouvernement.

«De retour des congés, on nous a fait savoir que le problème des heures supplémentaires avait eu une solution idoine. Mais c’est le contraire. Jusqu’à présent, nous sommes confrontés au problème d’heures supplémentaires. Les professeurs ne viennent pas. Ils ne dispensent des cours qu’en fonction de l’argent qu’ils perçoivent par mois», a expliqué avec inquiétude M. Koné, étudiant en troisième année

FLASH : Les étudiants se soucient de l’absence des profs

A la Faculté des Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines (FLASH), les cours se déroulent normalement. Le manque de classes ou d’amphis qui touchait beaucoup cette faculté, n’est plus qu’un mauvais souvenir. Tout cela est rentré dans l’ordre. La préoccupation majeure des étudiants réside aujourd’hui au manque de professeurs. Des constats faits par les étudiants, il y a des absences répétées du côté des professeurs dans les classes.


FMPOS

Les étudiants des 2e, 3e, 4e, et 5e années de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontostomatologie (FMPOS), étaient la semaine dernière en partiel. Les premières et les sixièmes années n’étaient pas concernées par cet examen partiel. Après ce test, pour l’instant, les cours se déroulent normal.


IUG : La semaine de l’étudiant se prépare

Comme à la FLASH et à la FMPOS, aucune perturbation n’est signalée au niveau de l’Institut Universitaire de Gestion (IUG). Ce qui fait l’actualité ici, c’est plutôt la semaine de l’étudiant. Le comité AEEM dudit institut est à pied d’œuvre pour les préparatifs de cette semaine qui commence le 6 pour prendre fin le 8 mai prochain.


Hadama B. Fofana

23 Avril 2009