Partager

Fermée à la circulation depuis le 25 janvier 2010 afin de permettre l’exécution des travaux d’élargissement à 2×2 voies, l’Avenue Kwamé N’Krumah, s’étendant du Monument de la paix à celui de l’éléphant, sera réouverte au trafic le vendredi prochain, 4 juin 2010.

C’est l’annonce qui a été faite au Secrétaire général du ministère de l’équipement et des transports, Malick Alhousseyni le lundi après-midi, 31 mai 2010 lors d’une visite d’évaluation sur l’état d’avancement des travaux de construction de l’échangeur multiple et de ses voies d’accès.

Ce dernier était venu en effet au nom de son ministre Ahmed Diane Séméga pour non seulement évaluer l’état d’avancement des travaux, mais aussi et surtout s’assurer si les conditions de sécurité sont réunies afin de décider de l’ouverture de cette section au trafic.

Lors de cette visite d’évaluation, le Secrétaire général du ministère de l’équipement et des transports était accompagné pour la circonstance du chef de cabinet du ministre Ahmed Diane Séméga ; du Directeur général de l’AGEROUTE, Abdoulaye Yaya Seck et son staff au grand complet qui, faut-il rappeler, assure la maîtrise d’ouvrage délégué des travaux de construction de l’échangeur multiple et de ses voies d’accès.

Le chef de mission desdits travaux, Sira Sanogo fera savoir au représentant du ministre Ahmed Diane Séméga qu’à ce jour, les travaux des bretelles d’accès à l’échangeur sont presque terminés à l’exception de la section comprise entre le monument de la paix et le pont du Motel. Tout en ajoutant que «cette section sera fermée à la circulation le vendredi, 4 juin 2010, afin de permettre d’effectuer les travaux s’y rapportant, tandis que l’Avenue Kwamé N’Krumah sera réouverte au trafic».

Il expliquera en outre que les usagers se rendant à l’ACI emprunteront l’Avenue Kwamé N’Krumah et par la suite celle du Mali. Par contre, ceux du quartier de Djicoroni Para et environs peuvent longer la RN 5 en passant dans l’ACI et en empruntant entre autres la voie longeant le mur de la clôture de l’école de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye pour aboutir sur la RN 5.

La section courante Avenue Kwamé N’Kruma qui sera réouverte à la circulation, le vendredi prochain, a été carrément retapée à neuf par les ouvriers chinois qui exécutent les travaux. Cette avenue est désormais devenue un grand boulevard qui fera certainement la fierté de toutes les populations de la capitale. Elle est longue de 1,1 Km avec une plate-forme d’une largeur de 28 m.

Mais seulement voilà, comme toute route nouvellement construite, le bitume encore humide réserve des surprises désagréables. Raison pour laquelle le Secrétaire général du ministère de l’équipement invite les usagers à la prudence. Il leur est en effet recommandé d’éviter le freinage et le tournage brusques sur le revêtement nouvellement fait sur l’Avenue Kwamé N’Krumah.

Selon le chef de mission des travaux de construction de l’échangeur multiple, «tout sera terminé le 22 septembre 2010». Mais en attendant, le ministère de l’équipement et des transports compte sur l’esprit de civisme des usagers, tout en les remerciant pour leur patience.

Ces travaux qui coûtent à l’Etat malien plus de 20 milliards de francs cfa, vont doter Bamako d’un plan de circulation qui fera des émules dans la sous-région. L’un des techniciens de l’AGEROUTE dira d’ailleurs que «du point de vue gestion du trafic, c’est le plus grand projet en Afrique de l’Ouest francophone».

Birama Fall

Le Républicain du 02 Juin 2010.