Partager

Le bilan de l’éboulement d’énormes blocs de pierre sur un bidonville du Caire a continué de s’alourdir lundi, avec près de 50 morts selon les autorités alors que plusieurs dizaines de personnes seraient toujours ensevelies sous les décombres. La chute des gigantesques blocs de pierre de la colline du Moqattam a balayé au moins 35 habitations de Manchiyet Nasser. Certaines chaînes de télévision ont estimé le nombre des personnes piégées à quelque 500. Au surlendemain de la catastrophe survenue samedi dans le nord-est de la capitale égyptienne, 4 nouveaux corps ont été retirés des gravats, qui atteignent une quinzaine de mètres de haut. Le bilan risque de s’alourdir car « des dizaines de personnes » pourraient être ensevelies sous les décombres. Certains habitants ont imputé le drame à des travaux débutés il y a plusieurs semaines sur la colline, affirmant que les autorités avaient été alertées des risques.