Partager

Une mission d’évaluation d’Amnesty international (AI) Grande Bretagne séjourne depuis environ cinq jours dans notre pays dans le cadre de l’évaluation des activités d’Amnesty international Mali.

Cette mission composée de Peter Benenson House et de Mariam Lam, a eu des séances de travail avec des députés, des journalistes, des membres du réseau des défenseurs des droits de l’homme et le personnel d’AI pour ne citer que ceux-la.


La finalité de cette mission est d’ériger la section Amnesty-Mali en structure.

Cette nouvelle configuration confèrera à AI- Mali, une grande représentativité à l’échelle internationalle. Elle octroie aussi le droit de vote à la représentation Mali de l’organisation.

En tous cas après les échanges avec les différents partenaires et les visites de terrain à l’intérieur du pays, les missionnaires semblent visiblement satisfaits et même impressionnés des différents efforts que l’association ne cesse de mener pour la défense des droits humains.

Cela, à travers son engagement dans l’abolition de la peine de mort au Mali, au respect des droits de l’homme en Chine, à la cessation de la violence au Darfour et à la lutte contre l’excision au Mali. Ainsi, tout porte à croire que Amnesty Mali ait une promotion auprès de l’instance suprême.

Kassoum THERA

13 Mai 2009