Partager

Suite à notre article paru dans Le Républicain n. 4741du mardi 19 novembre 2013, intitulé : « Sabati 2012 fait volte-face à la liste Rpm-Adp », le Bureau exécutif national du Mouvement Sabati 2012 nous adresse un droit de réponse que nous publions ici. Suivi de notre commentaire.

A Monsieur le Directeur de publication du journal « le Républicain»

Objet: droit de réponse

Nous avons lu, avec regret, dans votre parution du 19 novembre que le MOUVEMENT SABATI 2012 soutenait la liste URD-YELEMA et MPR en commune V du District de Bamako au détriment de la liste RPM.

Cette affirmation opportuniste n’est pas de nature à enrichir le débat politique au MALI car elle constitue pour certains hommes et partis politiques, une volonté délibérée d’exploiter le succès de SABATI 2012 à leurs fins.

Pourquoi au détriment du RPM et depuis quand le MOUVEMENT SABATI 2012 est membre du RPM ? Certes nous avons soutenu Ibrahima Boubacar KEITA, alors Président du RPM, à la présidentielle mais nous n’avons dit nulle part que SABATI 2012 va soutenir un parti ou groupement de partis aux élections législatives. Nous avons dit et nous maintenons que nous allons nous battre pour donner une majorité, parlementaire IBK et non au RPM car IBK pour nous, c’est le Mali d’abord. Et le Mali d’abord est l’ensemble des volontés politiques pour accompagner IBK afin qu’il réussisse son mandat. De ce fait tous les partis politiques qui s’inscrivent dans cette dynamique peuvent être soutenus par notre Mouvement. Et cela se constate à travers tout le pays car les listes soutenues par SABATI 2012 traduisent cette ligne de conduite qui cadre parfaitement avec notre engagement.

Pour ce qui est du cas de la commune V c’est Demba FANE, le Président de SABATI 2012 de cette commune et l’Imam BARRO qui tentent de profiter du label SABATI 2012 pour parvenir à leurs fins personnelles. Comment peut-on soutenir un parti politique qui a dit publiquement qu’il va inscrire son activité dans l’opposition alors que SABATI veut une majorité présidentielle pour IBK ? En Commune V nous avons décidé de soutenir l’alliance CNID-ADEMA-RJP pour deux raisons: la première est que sur cette alliance se trouve Mohamed KIMBIRI. Vous savez autant que nous, que la base électorale de SABATI 2012 est la communauté musulmane du Mali. Vous le savez aussi KIMBIRI est une icône de cette communauté, donc aller contre lui est une incohérente absolue de notre part. La deuxième est que, tous les partis qui se trouvent dans cette alliance ont affirmé de façon très claire qu’ils seront dans la mouvance présidentielle pour permettre à IBK de gouverner dans la tranquillité.

Nous ne sommes pas avec l’alliance URD-YELEMA et MPR. Se qui s’est passé le dimanche passé au Palais de la culture n’engage que les organisateurs de ce meeting car Demba FANE est informé de la position du BEN de SABATI 2012 et de l’ensemble des imams de la Commune V. Une délégation du BEN de SABATI 2012 conduite par moi-même et le Secrétaire Général est allée lui signifier notre position ainsi que la position de l’ensemble des imams de la commune. Mais malgré tout, il a déclaré devant tout le monde au palais de la culture que ce meeting est organisé par le Mouvement SABATI 2012 pour soutenir leur alliance. Au paravent, les imams de la communes V, du Bureau National de la Limama et du Président du Haut Conseil Islamique du Mali Mahmoud DICKO avaient signifié clairement leur soutien à l’alliance dans laquelle figure Mohamed KIMBIRI c’est-à-dire CNID-ADEMA- RJP. Des imams mecontents de ce complot du Président de Sabati de la Commune V Amadou COULIBALY, et de l’imam BARRO en complicité avec certains responsables de l’URD ont même demandé l’exclusion du Président du bureau commune V et imam BARRO de tous les organes de SABATI.

Bamako, le 20 novembre 2012

– —-

Notre commentaire

On convient que ledit droit de réponse n’est pas un démenti : le mouvement Sabati soutient une liste (celle de notre confrère le Dr Kimbiri c’est-à-dire l’alliance CNID-ADEMA-RJP) qui n’est pas celle du RPM-ADP proche du président IBK. Aussi si opportunisme il y a dans l’allégation de soutien du «MOUVEMENT SABATI 2012 à la liste URD-YELEMA et MPR», nous ne sommes pas concernés, car Le Républicain n’a fait que rendre compte des déclarations d’une réunion à laquelle nous avons été invités. Toutefois, la précison qui est de taille est que Sabati vise « une majorité parlementaire pour IBK et non le RPM ». Dont acte.

La Rédaction

Le Républicain du 21 Novembre 2013