Partager

La cohésion, le pardon et la réconciliation sont les principaux thèmes de campagne de Dramane Dembélé. Celui-ci a donné la preuve en faisant revenir des militants déserteurs de la Ruche à Dioïla et à Niono.

L’Adéma/PASJ connaissait une déchirure profonde dans ses sections de Dioïla et de Niono. Mais avec le passage du candidat à la présidentielle, Dramane Dembélé, l’entente et la paix sont revenues dans le parti dans ces localités. Le mardi 18 juillet à Dioïla, la mobilisation était grande à la place de l’Indépendance. Le parti de l’Abeille ressoudé derrière son candidat dans le Baniko a battu le rappel des troupes.

La section de Niono en proie à des querelles intestines s’est également réconciliée avec elle-même lors du passage de Dra le jeudi 19 juillet. Les membres de la section et les simples militants ont démontré que leur objectif est l’élection de Dramane Dembélé.

Le candidat du PASJ, tout le long de son périple, a montré qu’au-delà de son projet de société, basé sur l’emploi des jeunes, le financement des femmes, l’agriculture, l’éducation, la santé, la lutte contre la pauvreté, etc., il se bat également pour la cohésion sociale, l’entente. Selon lui, son ambition est de ressouder les enfants du pays.

Il a promis partout où il est passé de travailler en équipe une fois élu président de la République et de faire en sorte que les Maliens se parlent entre eux.

Mohamed Daou

(envoyé spécial)

24 Juillet 2013