Partager


En s’inclinant 5-3 aux tirs au but dimanche dernier au stade Modibo Kéita face au Club africain de Tunis, le Djoliba ne disputera pas la phase de poule de la Coupe Caf.

L’aventure du Djoliba en Coupe de la Confédération africaine de football (Caf) a pris fin le 27 juillet 2008 au stade Modibo Kéita. A l’épreuve des tirs au but, les poulains du président Kéké ont été moins adroits que les Tunisiens qui ont réussi un sans faute (5-3).

Un coup dur pour les Rouges qui ne peuvent pourtant s’en prendre qu’à eux-mêmes après avoir tenu en échec leurs adversaires sur leurs propres installations. Cette défaite leur coûte l’élimination. Pour espérer aller loin dans cette compétition, il fallait que les garçons de Hèrèmakono s’imposassent à domicile après leur nul vierge à Tunis. Pour n’avoir pas compris cette vérité, les Rouges sont restés à quai une semaine après leur aventure héroïque au stade El Mensah.

Or, le Club africain avait abordé la rencontre avec beaucoup d’appréhensions et ceci pouvait expliquer le recours à une tactique très défensive. Le Djoliba avait pris les rênes du match et a continué à pousser jusqu’au bout les Tunisiens sans vraiment parvenir à marquer. Et c’est fort logiquement que les 45 premières minutes de cette explication ont été stériles. Malgré deux nettes situations chaudes. A la 18e, Abouta, s’est signalé, mais la transversale a renvoyé sa balle.


Une affaire maghrébine

Quelques minutes plus tard, il a fallu un arrêt réflexe du portier tunisien Ben Saber pour empêcher le Djoliba de scorer suite à une action de Souleymane Dembélé. La première mi-temps sera bouclée sur un nul vierge et une équipe du Djoliba fébrile et maladroite en attaque. De leur côté, les « Africains » se signalaient par leur mauvaise habitude qui consiste à chambrer le jeu (la civière a été sollicitée à six reprises).

A la reprise, l’équipe de Heremakono allait relever un peu le niveau de son jeu et se créer quelques occasions de but. Ainsi à la 55e, Bouramablé parvient à affoler la défense tunisienne, qui l’accroche. Le penalty est accordé. Mais, Lassana Fané, quelque peu euphorique, tira à côté.

Ce qui a permis aux Clubistes de croire encore en leurs chances.

Le leader actuel de la Ligue 1 va pousser et obtenir cinq corners successifs. Malheureusement, le capital du nul vierge de Tunis va fondre comme beurre au soleil puisqu’il s’avéra insuffisant pour propulser les Rouges à la phase de poule.

Au finish, c’est le Club africain qui rejoint l’Etoile sportive du Sahel, le Club sportif sfaxien (Tunisie), El Merriekh (Soudan), Ashantis Kotoko (Ghana), l’Inter club (Angola), la JS Kabily (Algérie), El Haras Hadous (Egypte) au 2e tour de la Coupe de la Caf.

Boubacar Diakité Sarr

29 Juillet 2008