Partager

Requinqués par le nul et vierge (0-0) qu’ils ont arraché en première journée de cette phase de poules de la Coupe CAF, le 14 août 2010 au stade Seyni Kountché de Niamey, face à l’ASFAN (Association Sportive des Forces Armées du Niger), les Djolibistes n’entendent pas être humiliés ce dimanche au Stade Modibo Keïta de Bamako. Surtout que les Libyens ne viendront pas aussi dans notre capitale en victimes résignées. Ils savent bien qu’ils ont un bon coup à jouer en attendant de recevoir chez eux le Djoliba AC de Bamako. Autant dire que le staff technique djolibiste doit trouver le bon et juste tempo pour ne pas gâcher les occasions de buts qui seront trouvées. La règle du football, on la connaît bien : des buts et rien que des buts.

L’excès de confiance ou le complexe de supériorité est à éviter à tout prix du côté des Rouges de Bamako. Car, selon nos informations, Al-Ittihad a actuellement le vent en poupe sur l’échiquier national libyen. Ce club de football basé à Tripoli a un bon palmarès. Créé en 1944 suite à la fusion de Al Nahda et de Al Shabab, Al-Ittihad a 16 titres en championnat national de football de Libye : champion en 1965, 1966, 1969, 1986, 1988, 1989, 1990, 1991, 2002, 2003, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009 et en 2010. Vice-champion en 1967, 1977 en 2004. Sept Coupes de Libye de football, soit vainqueur en 1992, 1999, 2003, 2004, 2005, 2007 et en 2009, puis finaliste en 1988 et en 1994 Neuf fois vainqueur de la Super Coupe de Libye soit vainqueur en 1999, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008 et en 2009.

Ce palmarès n’effraye pas les Rouges de Bamako qui ont eu déjà à affronter les clubs maghrébins, notamment ceux de la Libye. Comme l’écrivait notre confrère L’Essor, lors des préliminaires de la Ligue des champions, les Rouges avaient déjà effectué un premier voyage en Libye pour affronter Al-Hilal tenu en échec 0-0 à Benghazi (1-0 à l’aller à Bamako pour le Djoliba). Au premier tour, les pensionnaires de Hérémakono écarteront les Sénégalais de l’AS Linguère (1-0 à Bamako, 0-1 à Dakar puis 4-3 t.a.b), avant de chuter au dernier tour qualificatif face au détenteur du trophée de la Ligue des champions d’Afrique, le TP Mazembé (0-1 à Bamako, 0-3 en RD Congo). Reversé en coupe CAF comme en 2009, le Djoliba affrontera ensuite les Algériens de CR Belouizdad au tour de cadrage pour une place en phase de poules.

Au match aller à Bamako, le capitaine Cheick Oumar Bathily et ses coéquipiers concèdent la nulle vierge 0 – 0 au stade Modibo Keïta. Les Algériens pensaient alors avoir fait le plus difficile, mais erreur puisqu’au match retour, les Rouges marquent sur terrain adverse et obtiennent le nul 1-1 synonyme de qualification pour notre représentant.

Il est à préciser que c’est la deuxième fois qu’un club malien atteint la phase de poules de cette compétition après celle du Stade malien vainqueur du trophée l’année dernière. Les Blancs s’étaient hissés sur le toit continental en dominant 4-2 aux tirs au but l’Entente Sétif d’Algérie. Battus 2-0 à l’aller à Sétif, les joueurs de Sotuba l’emporteront par le même score lors de la finale retour, avant de faire la différence dans la séance des tirs au but grâce à un Soumbeyla Diakité impérial dans ses buts. Ce bel exploit reste encore dans toutes les mémoires et il ne fait guère de doute que le Djoliba abordera cette phase de poules 2009-2010 avec la ferme intention d’aller jusqu’au bout.

Notons également que lors de la troisième journée le Djoliba AC ira au Soudan pour jouer contre Al-Hilal. Lors de la quatrième journée qui marque le début de la phase retour, il en découdra ici à Bamako avec les mêmes Soudanais, avant de recevoir l’ASFAN (5è journée) et de boucler la boucle en Libye face à Al Ittihad (6è journée).

Djoliba AC de Bamako/Al-Ittihad de la Libye, une rencontre à ne pas rater sous aucun prétexte. Le public sportif malien en général et les supporters des Rouges de Bamako doivent sortir massivement ce dimanche pour pousser les nôtres à la victoire en jouant pleinement leur rôle de douzième homme. Car, il s’agit d’une affaire de patriotisme et il y va de l’image de notre pays sur l’échiquier continental. Bonne chance à nos représentants !

Bruno Loma

26 aout 2010