Partager

Enfin, nous y sommes! L’événement qui pointait à l’horizon et qui était attendu par tous les amateurs du ballon rond de notre pays s’annonce pour Lundi et Mardi dans la Venise malienne, l’assemblée générale ordinaire de la Femefoot.

La première question que je me suis personnellement posée est la suivante : pourquoi Mopti? La réponse semble très claire c’est parce que le président sortant pense qu’il est plus fort dans cette localité et que par conséquent ses chances sont plus grandes labà. C’est vrai que Mopti est une ville de foot, c’est vrai que les textes n’interdisent pas la tenue de ces assises à Mopti, mais si chaque président devait choisir chez lui pour tenir les assises, certaines villes de notre pays ne seraient peut être jamais le théâtre d’une assemblée de la fédération. Ceci dit le lieu à mon avis ne sera pas déterminant cette fois-ci et cela pour plusieurs raisons.

L’atmosphère d’avant élection ne laisse aucune place à un chèque en blanc pour magouiller, et la présence d’un membre de la Fifa et de la CAF empêchera aux magouilleurs de tourner en rond. Lundi et mardi prochain se joue le destin immédiat de notre football, et les ligues et les clubs votant ont à faire à leur conscience. Seul l’intérêt de notre football doit prévaloir, la responsabilité des présidents de ligue est engagée, la campagne est terminée et le vote se fait à bulletin secret, dans les isoloirs pensez uniquement à l’intérêt supérieur de notre pays et de notre football s’il vous plaît Monsieur les porteurs de voix. Tous les amateurs de foot ont pu se rendre compte que nos textes sont très mal fait et que un grand coup de balaie est nécessaire pour que notre sport roi puisse se mettre au diapason des autres. Aussi, nous lançons un appel aux congressistes pour que le fair-play soit le seul credo tout au long de ces assises.

Dans tous les cas nous souhaitons que le meilleur gagne et que le nouvel élu sache que nous serons vigilants tout au long de son mandat de 4 ans, 4 ans ce n’est rien dans la vie d’un homme appelé à vivre longtemps. La 2e question que je me suis posée est de savoir pourquoi ce congrès les lundi et mardi 7et8 octobre alors que le stade joue un match continental important le Dimanche 6 octobre. Pourquoi la Femafoot n’a pas décalé le match au dimanche suivant d’autan plus que le président du Stade est candidat? Après avoir reporté la date à 2 reprises pour des raisons inavouées rien n’empêchait la Femafoot de laisser le Stade tranquillement et sereinement joué son match dans l’intérêt supérieur de notre foot. A quand nos responsables du foot se conduiront convenablement pour que notre sport roi puisse enfin occuper sa vraie place sur hiérarchie continentale? Nul ne serait vous le dire!

Le Prétoire du 3 Octobre 2013