Partager

Dix candidats à l’élection présidentielle du 9 avril ont déposé au Conseil constitutionnel leur dossier de candidature dont Abdelaziz Bouteflika, qui brigue un troisième mandat. L’actuel président avait déjà annoncé sa candidature le 12 février à un troisième quinquennat, comme la Constitution l’autorise depuis une récente modification. Il aurait déjà réuni plus de 3 millions de signatures en sa faveur, comme le veut le code électoral. On saura d’ici une dizaine de jours quels candidats sont retenus. Ils sont sept chefs de petites formations politiques à tenter leur chance. Mohamed Hadef, Omar Bouacha, Ali Zeghdoud, Faouzi Rebaine, Moussa Touati, l’islamiste Djahid Younsi et la trotskiste Louisa Hanoun. Celle-ci avait déjà tenté l’aventure en 2004, et n’avait recueilli qu’environ 1% des suffrages exprimés. Les trois autres candidats à la candidature sont Mohamed Saïd, Rachid Bouaziz et Bouteflika, tous les trois se présentant sous l’étiquette d’indépendants. Abdelaziz Bouteflika est le mieux parti. Tous ont fourni un dossier administratif qui comporte entre autre, une déclaration publique de patrimoine et un certificat médical délivré par des médecins assermentés.(Rfi)