Partager


Dans le District de Bamako, les engins qui transportent les ordures ménagères salissent la voie publique à cause du fait qu’ils ne mettent rien pour couvrir les déchets.

Pour que la ville soit aérée et vivable, de nombreux Groupements d’Intérêt Economique (GIE) oeuvrent dans le ramassage des décharges familiales. Ces GIE, dans le cadre de l’accomplissement de leur mission d’assainissement utilisent des tracteurs, des camions-bennes ou les charrettes qui font la navette entre les concessions et les lieux de dépôt réquisitionnés à cet effet.

Mais ces ordures ne sont pas couvertes, si bien que quand ces engins passent, ils déversent les déchets sur la voie publique. Tous les acteurs de ce secteur doivent donc oeuvrer afin que cette pratique cesse.


Mamoutou DIALLO

10 Mars 2009