Partager

Dans le cadre de son programme d’assainissement et d’embellissement de la ville de Bamako, la mairie du District, sous la houlette de M. Adama Sangaré, a décidé de prendre en charge la construction de deux routes dans chacune des six communes de la capitale malienne.

Pour l’exécution de ce vaste programme, le conseil municipal de chaque commune a été mis à contribution dans le choix de ses deux voies. En Commune III, les deux voies qui seront aménagés sont: la route réliant l’Avenue Cheick Zayed à l’Avenue Kassé Keïta et la liaison Samé-Koulouniko.

La maire Abdel Kader Sidibé donne les premiers coups de pioche

Le maire de la Commune III M. Abdel Kader Sidibé a donné le vendredi 18 juillet 2008 les premiers coups de pioche des travaux en vu de la réalisation de ces deux routes. C’était en présence de M. Youssouf Coulibaly, 2ème adjoint au maire du District de Bamako, de M. Fodé Diawara, chef de quartier de Ouofobougou représentant la coordination des chefs des 22 quartiers de la commune III entre autres invités.

Liaison Avenue Cheick Zayed Avenue Kassé Keita butumée

Dans 90 jours, soit trois mois, Ouolofobougou Bolibana changera de visage avec le butumage de la voie réliant l’Avenue Cheick Zayed à l’Avenue Kassé Keïta. C’est le delai contractuel retenu au bout duquel l’entreprise RODEX construction SA doit achever les travaux. M. Djakaridia Diarra, directeur des travaux a déclaré que ce contrat sera respecté.

Pour ceux qui connnaissent N’Tomikorobougou, l’un des quartiers de la Commune III, la liaison Avenue Cheick Zayed- Avenue Kassé Keïta va de l’immeuble Kolo contiguë à l’espace culturel “Le Hogon” en traversant les raïls et le quartier Ouolofobougou-Bolibana. Ladite liaison est longue de 1km et demi. Il s’agit non seulement de bitumer cette voie, mais aussi de curer des caniveaux et l’installation de l’éclairage public.

Deux rues (la rue 451 et la rue 453) faisant une même voie dans le quartier de Ouolofobougou seront bientôt butumées. Le maître d’ouvrage est la mairie du District, tandis que la direction des services techniques du District est le maître d’oeuvre. Le financement est pris en charge dans le budget du District.


Bientôt la fin du calvaire des usagers de la voie Samé Koulouniko

Tout comme Ouolofobougou-Bolibana, Samé et Koulouniko font parties des quartiers de la Commune III. Il y a 3km qui séparent Samé de Koulouniko. Cette distance est l’une des voies les plus dégradées de la commune III. Cela est dû à plusieurs facteurs parmi lesquels il ya la forte fréquentation de ladite voie car, elle est l’unique chemin qui permet aux habitants de Koulouniko d’accéder au centre-ville de Bamako.

Mais, le facteur le plus dégradant de cette voie est le ruissellement d’eaux qui emporte les terres à chaque pluie. Ce qui la rend trop accidentées avec des nids de poule par endroits et des eaux qui stagnant tout au long du parcours. Il s’agira donc de refaire tout cela et rendre la voie plus praticable.

Mais, à la différence de la liaison Avenue Kassé Keïta-Avenue Cheick Zayed qui sera goudronnée, la voie Samé-Koulouniko ne sera pas butumée. Le représentant du maire du District, M. Youssouf Coulibaly a mis l’accent sur l’importance de la route qui amène le développement, et la prospérité. “C’est le maire de la Commune III qui a exprimé le besoin et le maire du District a demarché l’entreprise. Je demande aux populations de coopérer pour que les travaux soient vite et bien faits”, a-t-il dit.

Dans son intervention, le maire de la commune III a retracé l’historique du projet tout en mettant l’accent sur la route, facteur de désenclavement donc de progrès.

Daba Balla KEITA

21 Juillet 2008