Partager


L’opération de distribution des manuels scolaires a été lancée le lundi 30 juin par le ministre de l’Education de Base de l’Alphabétisation et des Langues nationales, Mme Sidibé Aminata Diallo.

Mme Sidibé Aminata Diallo a procédé au lancement de l’opération de distribution des manuels scolaires dans les établissements publiques et communautaires de Kalanban Coro. Pour la circonstance, elle était accompagnée par le directeur de la coopération de l’ambassade du Canada au Mali. La cérémonie a eu lieu au groupe scolaire « Mamadou Kounta » dudit quartier. Les maisons d’éditions qui ont confectionné les livres étaient présentes avec les quantités de livres pour l’établissement.

Ce sont plus de 2,4 millions de manuels scolaires qui sont en voie d’être acheminés par les maisons d’éditions retenues à cet effet. L’édition de ces manuels a coûté plus de 20 millions de dollars canadiens soit plus de 8 milliards de FCFA supportés en grande partie par l’ambassade du Canada dans le cadre de l’accompagnement du gouvernement du Canada dans ses efforts de doter les écoles fondamentales de manuels scolaires.

Le ministre de l’Education de base de l’Alphabétisation et des Langues nationales a insisté auprès des maisons d’édition pour l’acheminement des manuels avant la rentrée des classes 2008/2009 et cela malgré les difficultés à savoir l’impraticabilité des voies, l’éloignement des écoles.

« Faites tout pour que les élèves aient leurs manuels scolaires conformément aux contrat qui nous lient », a déclaré Mme Sidibé Aminata Diallo. Et de dire aux comités de gestion et aux enseignants, « Faites en sorte que le plus grand nombre d’élèves puissent utiliser les livres et les conserver dans de bonnes conditions ».

Le directeur de la coopération de l’ambassade du Canada au Mali a rappelé le contexte dans lequel son gouvernement accompagne notre pays dans cette opération.

Plus de 14 milliards de F CFA dans les manuels depuis 2002

« L’éducation de base doit être de qualité et démocratique ; l’éducation de base doit procurer à chaque fille et à chaque garçon du pays un minimum éducatif lui permettant d’acquérir un savoir, un savoir-faire, et un savoir être susceptibles d’améliorer la qualité de sa vie.

Parmi les moyens indispensables à la mise en place de ce minimum éducatif, le manuel scolaire occupe une place prépondérante. De nombreuses études ont mis en évidence que la possession de manuels scolaires par le maître et par l’élève a un impact direct sur l’acquisition des connaissances et la qualité des apprentissages.

L’acquisition de manuels scolaires contribue donc à créer les conditions nécessaires pour qu’un changement significatif soit amorcé au niveau de la qualité de l’éducation. C’est fort de cet enseignement que le gouvernement du Canada continue d’accompagner le Gouvernement du Mali », a-t-il affirmé.

Il a en outre rappelé les séries de contributions de son gouvernement. Ce sont près de (30) millions de dollars canadiens (près de 14 milliards de CFA) que le Canada a accordés au gouvernement du Mali de 2002 à nos jours pour l’achat et la distribution de manuels scolaires dans les écoles fondamentales.
Il a mis l’accent sur l’amélioration du système de gestion et de pilotage des questions liées à l’acquisition et à la distribution des manuels dans les écoles.

Les récipiendaires du jour par la voix du directeur coordinateur du groupe scolaire, Ama Thiaw se sont félicités de l’acquisition des manuels. Au nom des autres directeurs, il a promis que bon usage en seront fait. Des propos que la représentante des élèves a confirmés. « Avec ces livres, nous nous engageons à travailler pour honorer nos parents ».


Amadou Sidibé

01 Juillet 2008