Partager

Le roi du Maroc, Sa Majesté Mohamed VI, a récemment décerné à Mme le Médiateur de la République du Mali, «le Ouissam Alaouite de l’Ordre de Commandeur».

Une distinction intervenue après la rencontre des Ombudsmans francophones tenue récemment au Maroc.

Au cours de laquelle, les participants ont unanimement salué les efforts déployés pendant sa mandature où Mme Fatoumata Diakité N’Diaye s’est distinguée par son ardeur au travail, son dévouement et son sens élevé de la responsabilité qui lui incombait non seulement dans son pays mais aussi dans tout l’espace francophone.

Afin de fêter cette distinction, l’Ambassadeur de Sa Majesté au Mali, Moulay Idriss Fadhil, a organisé, le jeudi 22 mai dernier, une cérémonie récréative. C’était dans la cantine du Médiateur de la République du Mali.

Cette distinction, de l’avis de l’Ambassadeur, «est une reconnaissance des efforts louables déployés tout azimuts par Mme le Médiateur de la République du Mali, Diakité Fatoumata N’Diaye, pour promouvoir les Droits de l’Hommes au sein de notre continent mais également dans l’espace francophone auquel appartiennent la République sœur du Mali et le Royaume du Maroc».

Ainsi, S.E Moulaye Idriss Fadhil, au nom des liens historiques et franternels qui existent fort heureusement entre le Mali et le Royaume chérifien, s’est associé à l’ensemble des invités pour adresser ses chaleureuses félicitations à Mme le Médiateur de la République du Mali, Fatoumata Diakité N’Diaye pour cette distinction royal qui, selon lui,

«apportera bonheur et prospérité tout en réchauffant le zèle de la récipiendaire dans l’accomplissement de sa noble et exaltante mission».

Quant à celle-ci, elle s’est dit «très honorée et flattée» par la distinction venant surtout d’un pays qui fait des efforts inestimables dans le domaine du respect des droits de l’homme.

Alassane Diarra

26 Mai 2008