Partager

Appartenir à «la trempe des hommes porteurs des flambeaux du Mali actuel pour les faire briller le plus possible avant de transmettre aux générations à venir» ! Telle est aujourd’hui le souhait de Cheick Oumar Kanté dit Papyvalérie, lauréat du «Prix du Mérite International» de la mode malienne. Pour le talentueux styliste, cette distinction est «une récompense prestigieuse» qui le motive à continuer son action et élargir son «périmètre d’innovation pour la valorisation du Made in Mali».

distinction.jpg
«Être ainsi mis en avant fait chaud au cœur. Mais, cela incite également à rester humble devant une telle marque de reconnaissance… Cette haute distinction me conforte dans la voie que j’ai choisie et me donne encore plus de courage pour le chemin qu’il reste à parcourir, aussi bien dans ma vie professionnelle que personnelle», nous a confié celui qui est aujourd’hui considéré, à juste titre, comme l’un des meilleurs ambassadeurs de la mode malienne et une valeur sûre de ce secteur en Afrique. «Je suis fier de cet honneur qu’on m’octroie. Premier initiateur d’un défilé pour soutenir la paix au Mali en 2012, à un moment où la liberté de la population de mon pays fut ébranlée par la crise au nord, tout au long de ma carrière j’ai toujours été sensible aux causes humanitaires», a-t-il poursuivi.

Les thèmes de ses atypiques Collections (la paix, la liberté des formes, hommage à la femme de Patrice Lumumba, reflet de la vie, hommage au tourisme à Bandiagara, le Mali entre Deuil et Espoir, hommage aux veuves des soldats tués au nord Mali, le désastre du silence, le mélange des sentiments, hommage aux femmes maliennes…) en disent long sur sa vision futuriste et son engagement humanitaire et humaniste. Le mérite de Papyvalérie, c’est d’avoir réussi à faire d’une passion d’enfance un métier pour la vie. Ce talent inné fut confronté dès son jeune âge à la délicatesse de la féminité et l’élégance de sa mère, Kanté Valérie Kanda.

«La passion pour la mode m’est venue à travers ma mère Valérie qui a toujours eu un sens inné pour la mode et m’a surtout toujours très bien habillé à l’enfance», nous confiait-il lors de nombreux échanges. «Elle fut ma conseillère mode. Avant de sortir, je me dois de lui demander ce qu’elle pense de ma tenue pour être sûr. Elle sait toujours si c’est trop, pas assez ou tout simplement moche». Et depuis quelques années, Papyvalérie sillonne le monde pour promouvoir le «Made in Mali» !

Vingt-huit ans à peine, ce jeune styliste est animé d’une volonté inébranlable de conquérir la mode internationale sans jamais renier ses racines. «Ce prix est venu au moment où, dans ma carrière, je suis à la conquête des Fashion Week en Europe. Je continuerai à valoriser le Made in Mali où que je serai en dehors du Mali», reconnaît Cheick Oumar. Ne serait-ce que pour cela, Wax Fashion Show de Touty a atteint son objectif : servir de tremplin aux valeurs sûres de la mode au Mali !

M.B

Le Reporter Magazine d’Octobre 2016