Partager

Ce qui passait, au départ, pour un fake news, est devenu une triste réalité. L’artiste ivoirien Ange Didier Huon connu sous le nom de DJ Arafat, n’est plus de ce monde. Il est décédé des suites de ses blessures après un accident de la circulation survenu dans la nuit du 10 au 11 août 2019. A ce qu’on dit, Arafat qui aimait cabrer sa moto et qui adorait la vitesse, a percuté une voiture conduite par une journaliste de Radio Côte d’Ivoire. Evacué, il a été admis aux urgences où ses médecins traitants ont diagnostiqué une fracture du crâne et un œdème. Mais le destin en a voulu autrement. Le roi du « coupé-décalé » aura vécu. « Le petit est parti. Il a vécu comme une étoile filante. Nous sommes tous effondrés… », a regretté le leader du groupe Magic System, A’salfo. Celui que le monde du show biz ivoirien pleure aujourd’hui, a beaucoup fait parler de lui, ces dix dernières années. Connu pour ses frasques et ses déclarations fracassantes, il prenait du plaisir à multiplier des clashs avec ses anciens camarades comme Serge Beynaud, Debordo Leekunfa, le Molare, etc. Et ce n’est pas tout. Certaines révélations ont failli, un tant soit peu, menacer son triomphe en Afrique et en France. C’est le cas, par exemple, de la vidéo où on le voit en train de maltraiter son ex-compagne, mise en ligne par une autre de ses ex. Sa voix s’éteint certes, mais son œuvre résistera au temps.LePays