Partager

L’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré, affectueusement appelé ATT, est décédé le 10 novembre dernier des suites d’une maladie à Istanbul en Turquie à l’âge de 72 ans. Depuis l’annonce de cette triste nouvelle, le domicile de l’illustre disparu à l’ACI 2000 est pris d’assaut par les parents, proches, amis, anciens collaborateurs et personnes anonymes.

Le monde entier continue de lui rendre hommage. Soldat de la démocratie, bâtisseur, homme de paix, l’ami des enfants sont, entre autres, commentaires postés par nos compatriotes sur les réseaux sociaux. Selon une source proche de la famille, la dépouille du président ATT arrivera ce vendredi à Bamako et les obsèques nationales auront lieu le 17 novembre, en présence de plusieurs personnalités nationales et étrangères. «La cérémonie nationale des funérailles sera présidée par le président de la Transition», a indiqué notre source.

Auteur du coup d’État contre le général Moussa Traoré en 1991 à la faveur d’un soulèvement populaire, Amadou Toumani Touré dirigea une transition de quatorze mois. En 2002, il démissionnera de l’armée avec le grade de général d’armée pour se présenter à l’élection présidentielle qu’il remporta au second tour face au candidat Soumaïla Cissé. Après un premier mandat de cinq ans, le président Touré fut réélu en 2007. Il fut, à son tour, renversé par un groupe de militaires, le 22 mars 2012, à seulement deux mois de la fin de son mandat.

Madiba KEITA

Source: L’Essor